pour son filmEsto es Lo que Hay - Chronique d'une poésie cubaine - en salles aujourd'hui

Léa Rinaldi-affiche film "Esto es Lo que Hay"
Léa Rinaldi-affiche film "Esto es Lo que Hay" © Aléa Films / JHR Films / Léa Rinaldi

Loin, bien loin du charmant folklore du Buena Vista Social Club, l’excellent magazine Tracks, sur Arte, s’intéressait, le 10 juin dernier, au phénomène de la musique hip hop à Cuba.

Extraordinairement populaire, elle véhicule un discours contestataire, s’appuyant sur une critique de la difficile vie quotidienne dans un pays étouffé sous le poids des interdits et de la bureaucratie castriste.

Le pouvoir, tout en évitant une répression trop brutale des artistes, leur a continuellement rendu la vie impossible : saisie de leur matériel, interdiction de sorties du territoire, de concerts, d’enregistrements, tracasseries policières.

Malgré cela les groupes les plus reconnus, comme Los Aldeanos, ont réussi, grâce à internet, à organiser un circuit « underground » pour faire connaître leur musique et leurs textes, aujourd’hui largement repris parmi la population cubaine.

La fin du blocus économique et la reprise de relations diplomatiques avec les Etats Unis permettront-elles à ces artistes de connaître enfin une reconnaissance officielle ? Et les changements prévisibles ne tariront-ils pas leur inspiration ?

Un film passionnant, irrigué par la musique magique et la poésie acerbe des textes du groupe Los Aldeanos , sort aujourd’hui en salles. IntituléEsto es lo que hay, chronique d’une poésie cubaine , il a été réalisé par une jeune femme, Léa Rinaldi , qui a tourné seule et sans autorisation, durant six ans, en suivant la vie difficile d’Aldo, El B et Silvito el Libre, les trois chanteurs et musiciens du groupe Los Aldeanos, le plus célèbre à Cuba.

Dans des petites chambres où ils bricolent leurs enregistrements pirates, sur la scène des concerts organisés clandestinement à travers l’île, dans la rue où ils sont reconnus et fêtés, et en tournée, lorsqu’ils obtiennent pour la première fois le droit de participer à un festival en Colombie, Léa Rinaldi a filmé la puissance créatrice et la rage de ces artistes ligotés par la paranoïa d’un régime agonisant.

Esto es lo que hay sort en salles en France aujourd’hui, ne le ratez pas.

Léa Rinaldi est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde , en compagnie de Silvito el Libre, membre de Los Aldeanos . Bernard Mangiante sera son interprète.

Programmation musicale du groupe Los Aldeanos - Extraits du film Esto es lo que hay, chronique d’une poésie cubaine de Léa Rinaldi

- CD 1 : Pa La Pinga

- CD 2 : Heros

- CD 3 : Miseria Humana

- CD 4 : Viva Cuba Libre

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.