[scald=10019:sdl_editor_representation]Lorsque le 30 octobre 1952, Charles Spencer Chaplin, dit Charlot, était à Paris pour présenter son film "Limelights". Touché, disait-il, que les français aient apprécié dès ses débuts son "sens de la beauté". C'est en effet de beauté, mais aussi de tendresse, de poésie et de talent que nombre de ses enfants ont fait métier, au cinéma, au théâtre ou au cirque. Comme si cette source, dont il fut à l'origine, irrigait sans fin ses descendants. Son petit-fils, James Thierrée, qui ne l'a point connu, parle ainsi de cette "rivière soutairraine" qui coule en lui et qui fut aussi alimentée par l'autre versant de sa famille, une lignée d'artisans qui lui a transmis l'amour du métier bien fait. James Thierrée a démarré très tôt sur scène : il avait à peine quatre ans que ses parents, Victoria et Jean-Baptiste Thierrée, lui offraient déjà un rôle dans leur cirque Bonjour. Mais c'est avec sa propre compagnie du Hanneton qu'il décrocha, d'entrée de jeu en 1998, quatre Molière d'un coup pour son premier spectacle, "La symphonie du hanneton". L'an dernier il avait bouleversé de bonheur le public du Théâtre de la Ville avec "Au revoir parapluie", symphonie baroque autour du thème d'Orphée, associant chant, danse, acrobaties légères comme des rêves, insectes bizarres et gags de clown lunaires. Bonne nouvelle : après une tournée à travers le monde, "Au revoir parapluie" revient au même théâtre de la Ville du 9 au 26 avril."La vie et rien d'autre" par Julien Cernobori. Suite et fin des aventures de Julien au 117 rue de Belleville. Ce soir, nous refaisons un petit tour dans la cuisine de Latifa pendant qu'elle prépare son tajine, nous passerons ensuite chez Marie-Antoinette pour lui dire au revoir et écouter le dénouement du récit de sa vraie vie.

programmation musicale

The Heavy

Set me free ### Cheikha Rimitti

Daouni ### liens

Théâtre de la Ville

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.