« Extinction » de Thomas Bernhard au théâtre de la Madeleine jusqu’au 30 Mai Thomas Bernhard, dramaturge et romancier autrichien, est mort en 1986. Quelques années plus tôt, alors qu’il écrit ce qui sera son dernier, et le plus important de ses livres, « Extinction », il accorde trois très longs entretiens à Krista Fleischmann, seule journaliste qu’il apprécie, bien que venant, elle aussi, de ce pays « national-socialiste-chrétien » qu’il exècre. Thomas Bernhardt l’imprécateur, fragile derrière sa violence, a passé sa vie à pourfendre les compromissions nazies de l’Autriche, la vanité des intellectuels, la corruption des puissants. Depuis vingt ans l’acteur Serge Merlin poursuit un compagnonnage passionné avec Bernhard. Commencée en 1991 avec Le Réformateur et André Engel, cette aventure théâtrale se poursuit aujourd’hui avec « l’Extinction », 7è texte qu’il porte en scène, cette fois-ci avec Alain Françon et Blandine Masson. Le narrateur, Franz Joseph Murau, né en 1931 à Wolfsegg, devenu professeur à Rome, reçoit un télégramme lui annonçant la mort de ses parents et de son frère ainé, qu’il n’a plus revus depuis son départ d’un pays et d’un milieu qu’il a toujours haï. Il se souvient… C’est au théâtre de la Madeleine jusqu’au 30 mai. Et Serge Merlin est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Brigitte Patient : Le concept « pas comme tout le monde » colle très fort à la peau de la compagnie de l’Oiseau Mouche. C’est une troupe permanente qui compte 23 comédiens professionnels, personnes en situation de handicap mental. Nous sommes à Roubaix, au Garage, c’est le nom du théâtre qui a été imaginé et crée pour les 40 salariés qui travaillent là : l’administration, les éducateurs, les cuisiniers (car il y a un restaurant !) et bien sûr les comédiens. Avec Valérie Szmigielski, David Amelot, Vincent Lefevre et Hervé Lemeunier, nous avons commencé par le rituel du matin, l’échauffement du corps et de la voix. Puis ils puis m’ont guidé dans tout le théâtre, raconté l’aventure de cette compagnie née en 78 avec ses 35 créations, ses tournées, et parfois nous nous sommes posé pour bavarder du métier. Prochaines dates : DANS MA MAISON, EPISODE # 5 « Oiseau-Mouche » Mise en scène Christophe Piret (Hervé Lemeunier) Jeudi 8 et vendredi 9 juillet 2010 Festival de L

programmation musicale

Broken Bells

The high road ### Françoise Hardy

Noir sur Blanc ### liens

Extinction au Théâtre de la Madeleine

La compagnie l'Oiseau Mouche

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.