Exposition "Mémoire d'avenir - Les Archives nationales se racontent" et le livre de Jean-Pierre Babelon ""Les Archives - Mémoires de France" chez Découverte Gallimard. Aurait-on imaginé, il y a cinquante ans, entendre un historien aussi éminent qu’un Pierre Nora, nous mettre en garde contre le danger d’une hypertrophie de la mémoire ? Archiver, aujourd’hui, ne consiste plus seulement à résoudre un problème de choix, de conservation, de traitement et d’empilement. Trop d’archive finira-t-il un jour par tuer l’archive ? Et ce culte mémoriel qui envahit toutes les composantes de la société ne nous conduit-il pas à perdre le savoir-vivre ensemble qui, lui, nécessite un peu d’oubli miséricordieux ? 2300 ans avant notre ère les hommes, déjà, éprouvaient le besoin de conserver une trace de leurs actes sur des tablettes d’argile pieusement mises à l’abri. En 1808, Napoléon installait en grandes pompes les Archives de France à l’Hotel de Soubise, à Paris, où elles sont encore. Et, pour célébrer dignement ce Bicentenaire, une exposition des pièces les plus exceptionnelles est ouverte au public jusqu’au 15 juin. L’historien Jean Pierre Babelon, qui y a passé la plus grande partie de sa carrière vient de publier chez Gallimard Découvertes « Les Archives, mémoire de la France ».Martine Abat : Visite de l'exposition "Mémoire d'avenir" aux Archives nationales, à l'hôtel de Soubise, en compagnie de Marie Brigitte Le Brigand, son commissaire.

programmation musicale

Maxime Leforestier

Les passantes ### NDIDI

He needs me ### William Sheller

Félix & moi

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.