Dans la plupart des familles la règle est de ne rien se dire d’essentiel. Et cela fait des siècles qu’on s’en accommode. La littérature et les psychiatres y trouvant leur compte. Parler, vraiment, à ceux auprès de qui on grandit par les hasards de la vie, est rare et souvent périlleux. Alors les plus rusés s’y prennent autrement : ils s’offrent des livres et, parfois, se racontent des histoires. De vraies histoires, de celles qui ont traversé les siècles, les cultures, les continents, les croyances. Des histoires que l’on garde en mémoire pour les raconter ensuite à ceux qui viennent après et à qui, de la même façon, il n’est pas toujours aisé de parler, parce que, vous le savez, dans la plupart des familles… Geneviève Brisac publie aujourd’hui, à L’Olivier, « Une année avec mon père » un livre plein d’histoires, récit des quatorze mois qui ont séparé la mort de sa mère, dans un accident de voiture, de celle de son père, qui était ce jour-là au volant. Récit intime et universel, tout comme l’était « la cérémonie des adieux » que Simone de Beauvoir publia après la mort de Sartre et à propos duquel Geneviève Brisac écrivit ces lignes : « un drôle de mélange de souvenirs au présent, de dialogue d’après la disparition. Une dure glissade vers la séparation sans recours, mais toujours dédiée à la vie immédiate, bourrée de rencontres, de brouilles, de détails saugrenus avec, planant partout, une sorte de point d’interrogation majeur : qui étions-nous, qui sommes nous, que restera-t-il de toute cette vie ? Le questionnement même de l’intelligence qui ne renonce jamais. Quelque chose de profondément laïque. » Geneviève Brisac est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde. Et, en fin d’émission, l’écrivain britannique Robert Harris évoquera son travail avec Roman Polanski dont le dernier film « the ghost writer » est sorti aujourd’hui sur nos écrans.

invité(s)

Geneviève Brisac

Pour "Une année avec mon père" aux éditions de l'Olivier.### Robert Harris

Coscénariste du film de Roman Polanski "The Ghost Writer". Sortie ce mercredi. Réédition à cette occasion de son livre "L'Homme de l'Ombre" chez Plon. Aujourd’hui est sorti sur les écrans le dernier film de Roman Polanski, « The Gost Writer ». Courez-y :c’est absolument formidable. Intelligent, cruel, drôle et triste, des dialogues étincelants, un suspense bien mené, des acteurs éblouissants :Ewan Mc Gregor, Kim Catrall, Olivia Williams et même Pierce Brosnan, ex James Bond reconverti ici en ex Premier Ministre britannique maquillé, menteur, cynique et totalement aux mains des américains…Toute ressemblance avec la réalité n’est pas du tout fortuite. Le scénario est fidèlement tiré d’un très bon thriller politique, « l’Homme de l’ombre » écrit par l’ancien journaliste Robert Harris, que Plon republie à l’occasion de la sortie du film. Harris a suivi de près l’arrivée au pouvoir et les gouver### programmation musicale

Peter Gabriel

The book of love ### Joe Strummer

Redemption song

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.