photo2
photo2 © Radio France
Pour « Chair Sauvage: et autres histoires » (Actes Sud). Clara est une jeune fille bien sous tous rapports, belle, intelligente, cultivée, serviable. Elle parle même hébreu, ce qui, dans les premières années d’existence du nouvel état d’Israel, est une qualité essentielle au regard des critères sionistes. Mais Clara a pire qu’un défaut, presque une tare : elle vient de « là bas », des camps allemands, et, au lieu d’oublier, comme on ne cesse de le lui recommander, elle veut absolument en parler. Et comme ceux qui l’ont recueillie refusent de l’entendre, elle développe alors un étrange syndrome : des petites excroissances lui poussent sur le corps, entre les doigts. De la chair étrangère, de la chair allemande dit-elle, de la chair sauvage. Chair Sauvage, ainsi se nomme la première de ces neuf nouvelles, celle qui donne son titre au recueil publié par Yehoshua Kenaz chez Actes Sud, dans une superbe traduction de Rosie Pinhas Delpuech. Des nouvelles grinçantes, féroces, angoissantes, drôles aussi, comme peuvent l’être Kafka ou Koestler. A part « Infiltration », sorti en France en 2003, qui racontait crûment le choc des cultures en Israël à travers l’armée, Yehoshua Kenaz travaille depuis son premier livre sur la cohabitation au sein des familles, des immeubles, des quartiers. Avec les antagonismes, le racisme, la paranoia et, parfois, la bonté, qui caractérisent ces relations forcées où, souvent, c’est le regard d’un enfant qui fait surgir l’étrangeté du comportement des adultes. Yehoshua Kenaz est, ce soir, l’invité de l’humeur Vagabonde. ### **reportage** Julien Cernobori : voyage sonore dans son immeuble et dans sa rue, guidé par un texte de Georges Perec, L'infraordinaire. Avec des chroniqueurs "hors du commun" : Zita, la femme de ménage, M. Dray le monsieur du 3e, Sounta le restaurateur Sri-Lankais et Madeleine, la vieille dame qui va à la pharmacie.
Les références
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.