j'aurais voulu être égyptien
j'aurais voulu être égyptien © Nanterre Amandiers

Nagui est un jeune étudiant égyptien qui débarque à Chicago, après le 11 septembre 2001, pour décrocher un diplôme et tenter de devenir poète. Au Caire, il a eu maille à partir avec la police politique et il espère pouvoir fédérer ses compatriotes exilés autour d’une proclamation dénonçant la corruption, la misère du peuple, les tortures devenues mode d’administration du régime dictatorial de Moubarak. Il va découvrir, en même temps que l’ivresse de la liberté à l’occidentale, que les exilés égyptiens sont aussi surveillés aux Etats-Unis que chez eux. Et que le courage n’est pas la vertu la mieux partagée.

« J’aurais voulu être égyptien » est un spectacle écrit et mis en scène par Jean Louis Martinelli, à voir jusqu’au 21 octobre au théâtre Nanterre-Amandiers. Il l’a tiré du livre de l’écrivain Alaa Al Aswany, « Chicago », publié en 2007 aux éditions Actes Sud, tout comme son « immeuble Yacoubian », succès mondial traduit en 34 langues et qui va être bientôt porté au cinéma. Pièce chorale où neuf acteurs formidables mettent sur la scène les histoires intimes de leurs personnages dans lesquelles politique et religion se mêlent inextricablement. Belle réussite, dont Jean Louis Martinelli est venu nous parler ce soir, alors que, grâce à Perrine Malinge qui les a rencontrés, nous entendrons Alaa Al Aswany et trois acteurs nous donner leur point de vue sur cette aventure qui les a enthousiasmés.

j'aurais voulu
j'aurais voulu © Philippe Victor / Nanterre Amandiers

Le reportage de Perrine Malinge :

Rencontre avec Alaa El-Alswany, et les comédiens Sylvie Milhaud, Mounir Margoum et Abbès Zahmani.

La programmation musicale :

- Bernard Lavilliers, Causes perdues

- Feist, How come you never go there

- Natacha Atlas/The Mazeeka Ensemble, Ya laure hobouki

Le site du Théâtre de Nanterre Amandiers :

http://www.nanterre-amandiers.com/home.php

Evénement(s) lié(s)

J’aurais voulu être égyptien

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.