à l'occasion de l'exposition Félix Vallotton, le feu sous la glace au Grand Palais du 2 octobre 2013 au 20 janvier 2014

Guy Cogeval-Félix Vallotton, La Loge de théâtre, le Monsieur et la Dame, 1909 Collection particulière
Guy Cogeval-Félix Vallotton, La Loge de théâtre, le Monsieur et la Dame, 1909 Collection particulière © DR

Dans cette critique subtile datée de 1912, alors qu’il est encore l’adjoint de Copeau à la NRF, Jacques Rivière met en mots le délicieux malaise que nous ressentons devant les portraits de Félix Vallotton. Son trait précis agit en effet comme un lasso sur le modèle, tenu dans une immobilité inquiète, comme une proie dont le peintre serait le chasseur.

C’est surtout pour ces portraits, fascinants, qu’il exécutera sa vie durant, que Vallotton est connu. Ainsi que pour ses gravures, notamment pour laRevue Blanche des frères Nathanson dans les dernières années du XIXè siècle, qui lui apportèrent enfin de quoi vivre, alors que sa peinture déconcertait nombre de critiques. Artiste injustement méconnu bien que prolifique, il laisse près de 1700 tableaux, plus de 200 gravures, trois romans, des pièces de théâtre et d’innombrables articles sur les arts de son temps. Solitaire et exigeant, Vallotton resta à l’écart des mouvements de son époque, n’appartenant que brièvement au cercle des Nabis, et proche des Fauves dont il partageait le goût pour les à plats de couleurs éclatantes.

Une magnifique rétrospective vient de s’ouvrir au Grand Palais qui permettra aux amoureux de la peinture de Vallotton, et à tous ceux qui l’ignorent encore, de découvrir des toiles somptueuses, dérangeantes parfois, d’une audace et d’une modernité incroyables pour certaines, que l’on n’aura plus l’occasion de revoir. En effet beaucoup de prêts viennent de musées étrangers et de collections privées, notamment les paysages et bords de mer que l’on connaissait peu.

Cette exposition, intitulée Félix Vallotton le feu sous la glace, s’articule autour de dix thèmes qui nous permettent de cheminer intelligemment dans une œuvre magistrale qui cultive l’ambiguïté et le mystère.

Guy Cogeval, qui en est le commissaire général, est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/felix-vallotton-le-feu-sous-la-glace

À l’occasion de l’exposition Félix Vallotton, le feu sous la glace au Grand Palais, ARTE diffuse le 6 octobre Félix Vallotton, la vie à distance , de Juliette Cazanave : une exploration de l’oeuvre multiple du peintre et écrivain (1865-1925), qui, toute sa vie, se tint à l’écart du monde.

Catalogue Vallotton Le feu sous la glace __ - éd.RMN

Le petit dictionnaire Vallotton en 33 fantasmes - Laurence des Cars - éd. RMN

Vallotton l'Expo -180 illustrations-éd. RMN

Coffret fac-similé de l'album C'est la guerre ! créé en 1916 par Vallotton__ - Stéphane Audoin-Rouzeau et Laurence Madeline (un coffret, deux livrets, six fac-similés de gravures sur bois)

Le reportage de Gladys Marivat :

Maryline Desbiolles-Jérôme Panconi-Seuil
Maryline Desbiolles-Jérôme Panconi-Seuil © Radio France

"Inadmissible", "extrêmiste", "impossible". C'est avec ces qualificatifs inattendus queMaryline Desbiolles raconte sa relation aussi passionnée que tendue avec Félix Vallotton. Depuis qu'elle a vuLe Ballon à l'adolescence et s'est imaginée que l'enfant au centre du tableau était le narrateur de "La Recherche" de Proust, qu'elle découvrait en même temps, Vallotton n'en finit pas de lui clouer le bec. Mais aussi de hanter ses souvenirs d'enfance, de lui ouvrir les yeux et de la faire écrire pour mieux comprendre sont "truc". Ce truc qui fait qu'on a beau avoir vu cent fois des mimosas en fleur, avec Vallotton, c'est toujours comme si c'était pour la première fois. Un mimosa en fleur, tiens ! Comme celui exposé au Grand Palais et qu'on est allé chercher ensemble sur les hauteurs de Cagnes-sur-Mer. Car, en plus d'être pour elle un "contemporain", Vallotton est aussi un voisin de Marilyne Desbiolles, qui vit près de Nice.

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/10/3ed14a38-2c30-11e3-9f7b-782bcb6744eb/640_vallotton-est-inadmissible.jpg" alt="Maryline Desbiolles-Vallotton est inadmissible-Seuil" width="386" height="550" />
Maryline Desbiolles-Vallotton est inadmissible-Seuil © Radio France

Maryline Desbiolles-Jérôme Panconi-Seuil
Maryline Desbiolles-Jérôme Panconi-Seuil © Radio France
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.