Pour Jacob, Jacob publié aux éditions de L'Olivier

Valérie Zenatti-Jacob, Jacob
Valérie Zenatti-Jacob, Jacob © De l'olivier / Valérie Zenatti

En 1944, à Constantine, la vieille cité perchée sur son piton, enfermée dans une boucle de rivière, vit, repliée sur elle-même, ses traditions et sa religion archaïque, une forte communauté juive.

Femmes et hommes les plus âgés portent toujours les mêmes vêtements que du temps de la domination ottomane, et la langue arabe est leur langue quotidienne.

En 1941, Vichy qui règne encore sur les territoires français d’Afrique du Nord, a exclu les juifs de nombre d’emplois et interdit l’enseignement aux enfants.

Mais en 1944, lorsque l’arrivée des Américains a sonné l’heure de la reconquête sur le sol européen, l’armée a su battre le rappel des hommes en âge de se battre, y compris chez les juifs, hier ostracisés, et les indigènes, toujours pas citoyens à part entière.

Jacob est un jeune homme lumineux, incandescent, habité par les mots de la littérature française, par le désir d’une vie plus large et par des rêves d’amour et de voyages. Il a 20 ans et étouffe dans le minuscule appartement où s’entassent les huit membres de sa famille. Ce n’est pas la pauvreté qui le fait souffrir, c’est le silence, la violence, la brutalité des hommes qu’on lui propose en modèle et, en face, la douleur et l’humiliation des femmes.

La guerre va offrir à cet enfant de 20 ans l’occasion de montrer qu’il est un homme différent en allant au secours d’une patrie lointaine qu’il idéalise. En quelques mois Jacob va vivre sa courte vie et apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le monde et les hommes.

Avec ce livre, à la fois récit initiatique et roman intime, Valérie Zenatti démontre qu’elle a désormais atteint la pleine maturité de sa belle écriture, lumineuse, aigüe, et qui laisse longtemps en nous l’écho de sa musique.

__

Jacob, Jacob est un magnifique livre qui vient de paraître aux éditions de L’Olivier, et Valérie Zenatti est, ce soir, l’invitée del’Humeur Vagabonde.

Rencontre Valérie Zenatti au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme: Jeudi 18 septembre à 19h30

A l'occasion de la parution de son roman Jacob, Jacob (L'Olivier, 2014), en conversation avec Colette Fellous , écrivain, productrice à France Culture, dernier ouvrage paru La Préparation de la vie (Gallimard, 2014)

http://www.mahj.org/fr/index.php

Le reportage de Martine Abat

Huguette Parmentier

Le débarquement Allié du 15 août 44 en Provence n’est pas aussi profondément inscrit dans la mémoire collective. Pourtant il est tout aussi important. L’opération « Dragoon » mobilise des milliers de bateaux en provenance d’Afrique du Nord, d’Italie, de Corse. Des milliers d’hommes aussi, et quelques femmes. Comme Huguette Parmentier que j’ai rencontrée.

Originaire d’Algérie, elle était ambulancière dans l’armée du Général de Lattre, elle a participé donc au débarquement et à toute la campagne de libération en Allemagne jusqu’en 1946.

Elle a aujourd’hui 93 ans, dans sa maison de retraite de Toulon, elle a accroché ses médailles, sa croix de guerre, quelques photos jaunies. Elle nous raconte quelques souvenirs de sa vie de « guerrière », comme elle dit...

Les archives et les extraits sonores diffusés ce soir

Archive INA :

Joëlle Allouche- benayoun , née à Constantine, chercheur au CNRS, spécialiste du monde juif

Elle décrit la communauté juive de Constantine,

« La matinée des autres : les juifs de Constantine » 16.10.1990 Ruth Stégassy

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.