[scald=9859:sdl_editor_representation]L'interim augmente en France de manière exponentielle : le nombre de travailleurs concernés a été multiplié par cinq en vingt ans, son chiffre d'affaires a dépassé les 20 milliards d'euros l'an dernier. Le gouvernement, qui se félicite bien haut d'une baisse légère du chômage ces derniers mois, ne se réjouit pas si haut de l'accroissemenent irrépressible du nombre de travailleurs précaires. Ils sont 5 millions aujourd'hui, soit un travailleurs sur cinq, et cumulent les handicaps : temps partiel subis, revenus insuffisants pour vivre, alternance CDD et chômage. La France est le pays d'Europe où cette situation s'aggrave. Elsa Fayner est journaliste et a entendu, comme nous tous, pendant la dernière campagagne présidentielle, la stigmatisation des jeunes qui refusant le CPE, rêvent tous de devenir fonctionnaires, et celle, des français en général, qui travaillent moins que les autres et refusent de se lever tôt pour gagner plus. Elle a voulu aller voir sur le terrain si "se retrousser les manches" suffisait pour trouver un bon boulot. Elle publie aujourd'hui aux éditions Panama "Et pourtant je me suis levée tôt", le résultat en 200 pages de cette plongée dans le monde de la précarité."La vie et rien d'autre" par Julien Cernobori : le petit train des Pignes épisode 1. Prendre le train des Pignes, c’est aussi une expression employée à Nice pour signifier son retard. Le train des Pignes, ou Chemin de fer de Provence, est un petit tortillard qui voyage dans les montagnes des Alpes provençales entre Digne et Nice, une ligne de 150 kilomètres qui se déguste en trois petites heures, traversant les villages assoupis dans une profonde campagne. Julien a arpenté dans tous les sens ce train bruyant, cahotant mais tellement charmant, à la rencontre des créatures qui l’empruntent.

programmation musicale

Radiohead

Jigsaw Falling into place ### Vincent Delerm, Jeanne Cherhal et Albin de la Simone

Les gens qui doutent ### liens

La Compagnie des Chemins de Fer de Provence

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Train des Pignes sans jamais oser le demander.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.