Mettons nous une seconde à leur place. C’était sûrement mieux lorsque les femmes savaient encore où est leur devoir : s’occuper de leur mari, de leurs enfants et de leur maison. Et nous connaissons tous plein d’occidentaux qui partagent, même s’ils n’osent plus le dire trop haut, l’opinion de leurs frères ivoiriens que l’on vient d’entendre ici. C’est évidemment la faute à l’école, qui met dans la tête des filles trop de raisonnements fallacieux et de rêves de grandeur. Alors que le seul rêve qui vaille, pour une femme, on le sait toutes, c’est de rendre plus agréable la vie des hommes….

Quand elle était petite, à Abidjan, Marguerite Abouet a entendu souvent ce discours. Ses copines, pour la plupart, ne pensaient d'ailleurs qu’à cela : épouser un homme, riche si possible. Même si toutes voyaient autour d’elles les femmes assurer seules le plus souvent la vie matérielle de la famille. Dans la série « Aya de Yopougon », dont le 6è volume vient de sortir chez Gallimard, avec des dessins de Clément Oubrerie, elle raconte la vie d’un petit quartier populaire de la capitale ivoirienne à travers les yeux d’Aya, une adolescente douée pour les études, et qui se bagarre contre les pesanteurs et les injustices d’une société où les hommes ont tous les pouvoirs et bien peu de devoirs. Une BD pleine de vie, d’humour et de pertinence, couronnée en 2006 à Angoulême et qui sera adaptée prochainement au cinéma. Son auteur, Marguerite Abouet est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde.

reportage

Bruxelles se targue encore aujourd’hui d’être « la capitale de la bande dessinée ». Dans le centre de la ville, il y a l’Ecole supérieure des arts de Saint Luc et les locaux de la filière bande dessinée, imaginée par Hergé. A la fin des années 60, le créateur de Tintin cherche à former de nouveaux collaborateurs… 40 ans plus tard, à l’institut Saint Luc, on accueille de plus en plus d’étrangers et on privilégie davantage le regard d’auteur, l’approche personnelle… Reportage de Caroline Gillet un jour d’affichage : les professeurs se retrouvent autour des planches des étudiants de première année pour discuter et remettre les points…

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.