De 2014 à 2019, Piotr Smolar fut le correspondant du Monde en Israël pays qu'il ne connait guère bien que son grand-père, héros du ghetto de Minsk , y fut enterré .Dans un livre intitulé "Mauvais Juif, il interroge son rapport à cette histoire et à ce pays.

Piotr Smolar, grand reporter, correspondant du journal "Le Monde" à Jérusalem, et auteur de "Mauvais juifs" (Ed. des Equateurs) le 4 septembre 2019 sur France Inter.
Piotr Smolar, grand reporter, correspondant du journal "Le Monde" à Jérusalem, et auteur de "Mauvais juifs" (Ed. des Equateurs) le 4 septembre 2019 sur France Inter. © Capture d'écran/Youtube/France Inter

En mars 2013, Schlomo Sand, professeur d’histoire à l’université de Tel Aviv, publiait un petit livre rageur intitulé "Comment j’ai cessé d’être juif". Cet intellectuel athée et de gauche avait tenté en vain de faire remplacer sur sa carte d’identité la mention "nationalité juive" par "nationalité israélienne", arguant du fait qu’une religion –surtout pour les non croyants- ne pouvait être une nationalité. Un combat de principe qui n’a jamais eu vraiment une chance d’aboutir, et encore moins avec la montée en puissance des partis religieux et d’extrême droite. Comme tous ceux qui, en Israël, parlent encore de paix ou de laïcité, Schlomo Sand est dénoncé comme mauvais juif.

En 2014 Piotr Smolar, journaliste au Monde, est envoyé à Jérusalem comme correspondant permanent. Français d’origine polonaise il a grandi dans une famille athée, farouchement attachée à la démocratie, son père ayant été un opposant au régime communiste sous Gomulka et Gierek. Son grand-père, à l’inverse, fervent communiste et héros du ghetto de Minsk, fut enterré en Israël. Pendant les cinq années de son séjour Piotr Smolar va devoir réfléchir à ce que signifie pour lui cet héritage familial et sa judéité dans un pays qu’il doit raconter au jour le jour et où l’assignation identitaire et religieuse est de plus en plus exacerbée. 

Son livre, Mauvais juif,  est paru aux éditions des Equateurs. 

Avec les voix de Schlomo Sand , David Grossman (archives INA)  et Hersh Smolar (l’entretien intégral de 1979  avec Claude Lanzmann est à voir ICI )

Réécouter l'Humeur vagabonde avec Schlomo Sand, à l'occasion de la parution de son livre "Comment j'ai cessé d’être juif" en 2013

Les invités
Les références
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.