L'Humeur Vagabonde reçoit Pascal Fouché, historien et éditeur, et Pascale Froment, écrivain, auteurs de "Journal 1939-1945" de Maurice Garçon de l'Académie française, paru aux éditions Les Belles Lettres/Fayard

A l'occasion de la parution du livre, une exposition Maurice Garçon : l’éloquence et la plume aura lieu du 12 mai au 31 juillet 2015 au musée du Barreau de Paris

Maurice Garçon-journal 1939-1945
Maurice Garçon-journal 1939-1945 © Les Belles Lettres - Fayard / Pascal Fouché et Pascale Froment

Henri Leclerc, grand avocat, a toujours dit que c’est à Maurice Garçon , qui plaida pendant un demi siècle, qu’il doit sa vocation de pénaliste.

Et pourtant son nom demeure moins célèbre que ceux de ses contemporains, Me Floriot, son exact contraire, qu’il détestait, ou Me Moro-Giafferi, qu’il méprisait, mais qui sont encore cités comme des plaideurs exceptionnels. Avocat habile et talentueux, Maurice Garçon ne se spécialisa pas : criminels, hommes d’affaires, écrivains et artistes, hommes politiques, il ne refusait que les clients et les causes qui lui déplaisaient intimement.

Mais, autant qu’avocat, il s’est rêvé écrivain, publiant près d’une quarantaine d’ouvrages savants, essais, et variations sur l’histoire, parvenant, après des années d’intrigues mondaines, à entrer enfin à l’Académie française , en 1946, à la faveur du renouvellement forcé de certains de ses membres, condamnés pour faits de collaboration.

Grand bourgeois conservateur et cultivé, adorant fréquenter les cénacles huppés, conteur talentueux et souvent d’une méchanceté réjouissante, Maurice Garçon rédigeait chaque soir les pages de son journal, au cas où, un jour, il écrirait ses Mémoires.

Ce qu’il ne fit pas, laissant ainsi à sa mort, 43 cahiers remplis de sa petite écriture élégante, sans une retouche.

En 2002, Pascale Froment, qui venait de publier sa monumentale biographie de René Bousquet chez Fayard, découvrit chez la fille de Maurice Garçon ce journal.

Elle comprit tout de suite que les cahiers tenus pendant la guerre offraient un témoignage passionnant, émanant d’un homme qui fut à la fois le défenseur de Gabriel Péri et de Georges Mandel, tout en fréquentant les milieux de la haute collaboration, qu’il exècre mais où il conserve ses entrées.

Avec l’historienPascale Fouché , auteur du formidable L’Edition française sous l’Occupation paru en 1987, spécialiste de cette période, ils éditent, annotent et présentent cet énorme et fascinant Journal 1939-1945 de Maurice Garçon , qui se dévore sans reprendre haleine et vient de paraître aux Belles Lettres.

Pascale Froment et Pascal Fouché sont, ce soir, les invités de l’Humeur Vagabonde.

ExpositionMaurice Garçon l’éloquence et la plume Musée du Barreau de Paris, du 12 mai au 31 juillet 2015

Affiche expositon Maurice Garçon - musée du barreau de Paris
Affiche expositon Maurice Garçon - musée du barreau de Paris © Emmanuel Pierrat / Barreau de Paris

Les archives de l'INA et les extraits sonores diffusés ce soir

Fréderic Pottecher : Portait de Maurice Garçon après sa mort

Archive INA 29.12.1967

Maurice Garçon :

Quand je défends quelqu’un , c’est que j’y crois : « je ne suis pas un menteur à gages »

Pourquoi certains clients cherchent à tromper leur avocat

Archive INA Impromptus de vacances 17.08.1965 Harold Portnoy

Françoise Lhermitte (sa fille) : Les artistes, les écrivains qu’il a défendus et ceux qu’il fréquentait

Archive INA La fabrique de l’histoire 11.09. 2012 - Anaïs Kien France culture

Maurice Garçon : Son intérêt pour la magie

Archive INA 1956

Maurice Garçon : Une plaisanterie qui ne me fait pas rire : « La justice embrasse la vérité, elles s’embrassent : elles se disent adieu »

Archive INA 1956

Maurice Garçon : La sincérité, c’est croire à ce qu’on dit dans le moment où on le dit …ça ne veut pas dire que c‘est la vérité !

Archive INA « Les grandes conférences : conférence de l’université des annales » : La moralité de l'avocat - 06.11.1961

1943 : assassinat du collaborateur Michel Guérin par de jeunes résistants, Jean Gautier est défendu par Maurice Garçon, en 1949, il relit sa plaidoirie

Archive INA

Maurice Garçon : Une des difficultés de la profession c’est qu’elle doit s’exercer dans la solitude

Archive INA « Les grandes conférences :conférence de l’université des annales » :LA MORALITE DE L’AVOCAT -06.11.1961

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.