Randall Kennedy « Sellout. The politics of racial betrayal » “Nigger:the strange career of a troublesome word” “Race, crime and the law” Pantheon Books, New York (on peut les commander sur Amazon.com) Entre le célèbre discours de Martin Luther King prononcé en août 1963 et aujourd’hui, beaucoup de choses , évidemment, ont changé en Amérique. La ségrégation a disparu, du moins officiellement, et la situation matérielle des noirs s’est améliorée , notamment grâce à la discrimination positive. Mais l’évènement le plus considérable, pour l’évolution des mentalités, a eu lieu en novembre dernier avec l’élection du 44è président des Etats-Unis, Barack Obama, qui né d’une mère blanche américaine et d’un père noir hawaîen, se revendique fièrement comme « black ». Durant deux semaines, l’Humeur Vagabonde va vous proposer différents regards sur l’Amérique aujourd’hui, à l’occasion des rencontres que nous avons eu à New York durant le Festival World Voices organisé par le Pen et qui a réuni durant huit jours intellectuels et écrivains venus du monde entier. Ainsi, ce soir, notre invité s’appelle Randall Kennedy. Il est professeur de droit à Harvard et l’auteur de quatre livres dérangeants et passionnants sur les noirs aux Etats-Unis. Ces livres ne sont pas encore traduits en France, mais pour ceux qui lisent l’anglais, ils sont disponibles sur Amazon.com. Le mois dernier Randall Kennedy était reçu à la Villa Gillet à Lyon qui avait organisé un débat avec Pape N’Diaye sur ces questions de race, d’identité et de communauté. Ce soir l’Humeur Vagabonde reçoit donc Randall Kennedy, et demain Pape N’Diaye sera notre invité.

programmation musicale

Raphaël Saadiq

100 yards dash ### Buddy Guy

Hard time killing floor ### Ella Fitzgerald

Ella's contribution to the blues

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.