La guerre dans laquelle vont entrer les américains après Pearl Harbor, va profondément bouleverser la vie, les moeurs, l'économie du pays, mais aussi le ragard que les citoyens de ce pays portent sur eux-mêmes et leur histoire. C'est ce regard intime sur les événements collectifs qui a toujours inspiré le réalisateur Ken Burns, déjà auteur d'un extraordinaire film sur la guerre de Sécession, mais aussi sur l'histoire du jazz, du base ball ou de la conquête de l'Ouest. "Je passe ma vie à réveiller les morts" dit-il lorsqu'on lui demande son métier. Avec sa productrice Lynne Novick, ils ont réalisé 14 heures sur la Seconde Guerre mondiale diffusées l'an dernier aux USAet qui ont rassemblé 18 millions de téléspectateurs su PBS. Brassant témoignages, archives privées et reportages d'époque inédits, "The War" offre une approche à ras des hommes, loin de mythes rabachés de ce qui reste un cataclysme le plus meurtrier de l'Histoire. La diffusion de la série commence le 5 mars prochain. Emmanuel Suard est directeur adjoint de programmes d'Arte, et le réalisateur Bertrand Tavernier connaît bien Ken Burns.

"La vie et rien d'autre" par Julien Cernobori. Les Babayagas, épisode 2. Un feuilleton sur une bande de vieilles dames qui refusent que nous les jetions dans l'une de ces maisons de retraite que ne nous réservons à nos vieux et auxquelles elles préfèrent l'autonomie. Alors elles ont manigancé un plan utopique et réaliste, celui de vieillir ensemble, à Montreuil, dans une maison autogérée, solidaire, citoyenne et écologique, un phalanstère de mamies dans le neuf trois, qui coûterait bien moins cher à la société et serait tellement plus sympathique. Après dix années de combat, le projet devrait bientôt voir le jour et accueillir sa vingtaine de sorcières. Portrait sonore de trois Babayagas qui arborent une vieillesse triomphante : Thérèse Clerc, 80 ans, Monique Bragard, 76 ans et Chichi Misan, 88 ans.

programmation musicale

Soft

Sa Nou Ye ### The Andrews Sister

In th mood ### liens

Une interview de Ken Burns

Le site des Babayagas

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.