Pour « Partages » roman aux éditions du Mercure de France.

Partages de G Aubry
Partages de G Aubry © Radio France

Avirama Golan, romancière et journaliste, fait partie du comité de rédaction de Haaretz depuis plus de vingt ans. Membre de Shalom Harchav, la paix maintenant , elle a choisi de s’installer à Sdérot , située à quelques kms de la bande de Gaza. Depuis le bouclage de l’enclave palestinienne, les relations avec les Palestiniens pour la paix sont devenues impossibles. Des deux côtés, d’ailleurs, ceux qui s’obstinent à vouloir dialoguer, se comprendre, sont de plus en plus mal vus. Traîtres et suspects en Israël, ennemis à abattre à Gaza. Pour que la guerre continue, il faut haïr l’autre. Et pour mieux haïr, il ne faut surtout pas le connaître.

Partant de ce constat d’échec terrifiant en Palestine, Gwenaëlle Aubry a écrit unroman en forme de fable philosophique pour temps désespérants. « Partages », paru en cette rentrée au Mercure de France, nous fait cheminer au côté de deux jeunes filles de dix sept ans, l’une palestinienne, l’autre israëlienne , qui vont passer de l’idéalisme pacifiste à l’engagement le plus extrême, en l’espace de quelques mois pleins de bruit et de fureur. Leïla et Sarah pourraient être amies, ou sœurs. La guerre et trop de violence subie vont en faire d’irréductibles ennemies.

Le reportage de Lucie Akoun:

J'ai rencontré Emmanuel Bornstein. Il était ouvreur au théatre de l'Odéon et étudiant aux Beaux-Arts. Il peignait déjà avec obstination.

Les liens

Le site d'Emmanuel Bornstein

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.