Elle n'est plus que haine, dégoût, flétrissure et vengeance. Electre, fille d'Agamemnon assassiné par sa femme et son amant. Electre qui ressemble tant à sa mère, Clytemnestre, qu'elle sait qu'elle ne pourra lui survivre lorsque celle-ci sera, à son tour, tombée sous la hache. La terrible histoire de la soeur nocturne de la lumineuse Iphigénie a inspiré beaucoup de dramaturges après Sophocle. Hugo Von Hoffmansthal acheva la sienne en 1905. C'est ce texte-là qui a séduit Stanislas Nordey que l'on sait passionné de belle et forte langue. Après avoir approché Electre il y a quinze ans dans le Pylade de Pasolini, il a monté en janvier dernier, à Rennes, pour le TNB, la pièce de l'auteur autrichien. Son Electre, interprétée par Valérie Lang, avec Véronique Nordey et Sophie Mihran, est dorénavant au théâtre national de la Colline, jusqu'au 6 avril. Tous les renseignements sur : http://www.colline.fr/spectacle/2006-2007/electre

Sophie Joubert : Rencontre avec les trois comédiennes du spectacle : Valérie Lang, Véronique Nordey et Sophie Mihran.

programmation musicale

Charlelie Couture

Ma Marseillaise ### Feist

My moon my man

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.