La guerre du Viet Nam aura été pour tous les photoreporters, malgré l'horreur, la difficulté, la douleur et le lourd tribut en morts et en blessés payé par leur profession, l'apogée de leur métier. Travaillant au plus près des soldats, sur le terrain avec les populations civiles, ils étaient, jusqu'au milieu des années 70 et l'arrivée des télévisions, les seuls fournisseurs d'informations irréfutables, le seul miroir tendu à l'opinion publique américaine. Beaucoup de ces photos, vieilles de plus de trente ans sont restées gravées dans nos mémoires, tout comme les noms de leurs auteurs Don Mc Cullin, Catherine Leroy, Nick Ut, Larry Burrows, Gilles Caron, James Natchwey, Christine Spengler... Le nom d'Henri Huet, étrangement, est demeuré jusqu'à aujourd'hui largement méconnu. Né au Dalat en 1927 d'un père farnçais et d'une mère annamite, ce photographe magnifique a pourtant couvert la tragédie vietnamienne du départ des français après Dien Bien Phu jusqu'à l'enlisement américain, en 1971 lorsqu'il meurt avec trois de ses confrères, dans le crash d'un hélicoptère de l'armée américaine abattu au moment de l'invasion du Cambodge. Visa pour l'image, le 18ème festival international de photojournalisme de Perpignan, lui consacre une rétrospective. "Henri Huet photographe de guerre au Viet Nam vient de paraître aux éditions du Chêne

Martine Abat a rencontré Jean-François Leroy, fondateur et directeur du Festival Visa pour l'image qui se tient jusqu'au 17 septembre à Perpignan et qui propose une exposition de photos d'Henri Huet. Une dizaine de lieux exceptionnels accueillent des reporatges photo du monde entier. Toutes les expositions sont gratuites. On peut assister à des débats, des rencontres avec des photographes et des diaporamas sur le Campo Santo, en plein coeur de la ville.

programmation musicale

The Doors

BO film de Coppola "Apocalypse now" ### Mama'a and papa's

California dreamin' ### Julien Clerc

Une vie de rien ### Catherine Ringer

Le vent ### Mamani Keita

Djama Nyemao

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.