Brigitte Léal, conservateur en chef au Centre Pompidou, pour l'exposition "Calder, les années parisiennes, 1926-1933" Conjointement avec le Whitney Museum à New York Jusqu’au 20 juillet Catalogue édité par le Centre Pompidou Plus : DVD « Calder sculpteur de l’air » de François Lévy Kuentz France Televisions distribution « Animal Sketching » d’A. Calder Dilecta « Calder, l’impossible réalisé » d’Alain Jouffroy Dilecta Alexandre Calder, que tout le monde appelle Sandy, a 28 ans lorsqu’il débarque à Paris. Dans sa famille de sculpteurs et de peintres, le séjour dans ce qui est alors la Mecque des artistes du monde entier fait partie de la formation. Mais de laquelle s’agit-il pour ce garçon qui, après un diplôme d’ingénieur mécanicien, est devenu dessinateur et caricaturiste pour quelques journaux newyorkais ? Ces années parisiennes lui permettront en fait de devenir le sculpteur universellement connu des mobiles et des stabiles. Après le Whitney Museum qui l’a présentée d’octobre à février dernier, c’est au Centre Pompidou que l’on peut désormais aller voir cette exposition, près de 300 œuvres, entièrement consacrée à ces « années parisiennes » de Calder, de 1926 à 1933. Outre les célèbres portraits et figures en fil de fer, ses mobiles, sculptures, dessins, encres et gouaches que l’on attend, on y découvrira pour la première fois tout l’ensemble de son cirque, avec lequel il gagna sa vie au début de son séjour à Paris. Notre reporter, Cécile Caillol, a trouvé des visiteurs émerveillés et ravis pour nous en parler.

programmation musicale

Antony and the Johnsons

Epilepsy is dancing ### Arthur H

Luna Park ### Pink Floyd

Money

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.