Lorsqu'Alexandre Dumas faisait paraître son Comte de Monte Cristo ou les Trois Musquetaires en feuilleton, lorsque Victro Hugo distillait jour après jour les Misérables, lorsqu'Eugène Sue tenait les lecteurs en haleine avec les Mystères de Paris, les journaux quotidiens voyaient leurs ventes enfler : le feuilleton populaire, sous forme de roman d'aventure sur fond historique et social, était alors un sacré argument de vente. Bizarre qu'aujourd'hui où la presse va si mal, nul n'ait songé à le remettre au goût du jour... C'est donc vers le livre que les nostalgiques de Rocambole et de Fleur de Marie doivent dorénavant se tourner pour assouvir leur appétit de héros romantiques, aventurier au grand coeur, tentant de sauver le monde d'une main et de remporter le coeur d'une femme fatale de l'autre. Bonne nouvelle pour eux : le sixième tome des aventures de Boro, reporter-photographe, intitulé "Cher Boro", vient de sortir chez Fayard. Notre séduisant boiteux y combat les nazis avec son flegme habituel dans une France au plus noir de l'Occupation. Fin heureuse garantie bien entendue !

Evocation de Robert Capa, le célèbre photographe, qui a inspiré le personnage de Boro à nos deux auteurs.3

programmation musicale

Claude Nougaro

Toulouse ### Cold Play

Talk ### Roxy Music

Same old scene ### Renaud

Dans la jungle

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.