pour "Marcel avant Proust. Le mensuel retrouvé", aux éditions des Busclats

En 1892, Marcel Proust a 21 ans. Ses amis de jeunesse, Robert Dreyfus, Jacques Bizet, Daniel Halévy et Fernand Gregh, dont on vient d’entendre le témoignage lu par un comédien, décident de créer une revue qui pourra accueillir leurs articles, eux qui rêvent tous de gloire littéraire et se sont déjà fait les dents à Condorcet avec quelques bulletins écrits à la main. Ce sera« Le Banquet », qui paraitra de 1892 à 1893, et où il a été longtemps admis que le petit Marcel avait fait ses premières armes avec un « Conte de Noël » en mars 1892. En réalité, deux années plus tôt, alors qu’il s’ennuie à l’Ecole Libre des Sciences politiques où il s’est inscrit pour faire plaisir à son père, Marcel Proust collabore déjà à une revue intitulée « Le Mensuel » qui ne sera publiée que durant une année et où il publiera onze textes.

Marcel Proust. Le Mensuel retrouvé
Marcel Proust. Le Mensuel retrouvé © Radio France

Ecrivain, cinéaste et proustien émérite, Jérôme Prieur a réuni ces onze textes précédés d’une très longue préface qui ravira tous les fous de la légende. Proust avant Proust, n’est ce pas excitant comme tout ? Lire ses premières petites tentatives de style en y cherchant les prémisses du génie, relever avec attendrissement ses descriptions des toilettes des dames du Faubourg Saint-Germain, noter les descriptions déjà familières des ciels normands, découvrir ses goûts très petit bourgeois en matière de peinture ou de poésie… « Marcel Proust, Le Mensuel retrouvé », vient de paraître aux éditions des Busclats, et c’est un livre délectable. Jérôme Prieur est venu partager ces madeleines avec l’Humeur Vagabonde.

Marcel Proust 1900
Marcel Proust 1900 © radio-france
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.