Le mouvement "Humanisme et belles lettres" est une association d'écrivains vietnamiens persécutés par les autorités de leur pays parce que refusant de soumettre leur plume aux canons officiels du réalisme socialiste. S'il n'est toujours pas facile de se procurer leurs écrits, c'est à l'étranger et notamment en France que leurs livres trouvent lecteurs. Duong Thu Huong bénéficie de puis 25 ans de la surveillance rapprochée du régime vietnamien pour action contre-révolutionnaire et mauvais esprit, elle qui s'obstine à peindre dans ses romans des hommes et des femmes de chair et de sang au lieu des êtres nouveaux purs et idéalistes tels que les a forcément façonnés la vistoire du communisme. Depuis 1991 ses livres ne circulent dans son pays que sous le manteau, mais heureusement ils sont traduits et publiés en français. "Terre des oublis" vient de paraître chez Sabine Wespieser et il faut lire ce gros roman foisonnant, musical, sensuel et envoutant, qui nous raconte l'histoire d'une femme Mien, déchirée entre deux hommes, deux mondes, deux cultures, deux Viet Nam. L'histoire de l'émancipation d'une femme qui offre aussi une subtile réflexion sociale et politique sur le Viet Nam d'aujourd'hui. "Terre des oublis" est paru aux éditions Sabine Wespieser.

1 Rencontre avec la réalisatrice Fleur Albert pour le documentaire "Le silence des rizières", Maï et Thuy Cam, deux comédiennes ont également répondu aux questions de Caroline Ostermann. Le documentaire est actuellement en projection sur les écrans de l'Espace St Michel 7 place St Michel, métro: St Michel ou Cluny. Reportage de Caroline Ostermann.

programmation musicale

Jean Louis Aubert

Parle moi ### Susheela Raman

What silence said ### Jacques Dutronc et Bamou

Opium ### Plue Oyster Cult

Don't fear the reaper

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.