En 2008, le scandale Madoff, 50 milliards de dollars détournés en 20 ans, avait ressorti de l’oubli le nom de Charles Ponzi, un petit escroc, immigré italien, qui, en 1920, avait réussi, en promettant aux gogos de doubler leur mise en trois mois, a devenir millionnaire en un an. Le système, auquel il a donné son nom, consiste à alimenter les intérêts versés aux premiers déposants avec le capital apporté par les suivants, et ainsi de suite. Jusqu’au jour où une crise, ou la rumeur, ou une enquête du fisc, crée la panique et l’explosion de la bulle. Madoff est en prison pour 150 ans. Ponzi est mort pauvre et seul au Brésil en 1949.

Pascal Victor
Pascal Victor © Radio France / Pascal Victor

Rien de mieux qu’un beau personnage d’escroc pour bâtir une pièce de théâtre. Il y a la difficile montée vers les sommets, le moment du triomphe, et puis la chute ; la magie d’un verbe qui embobine les victimes, l’appel aux bas instincts, l’appât du gain, la foule d’abord enthousiaste, puis haineuse. En attendant qu’Hollywood s’empare de Madoff, le système de Ponzi est sur la scène du théâtre des Abbesses à Paris jusqu’au 10 février, avant une longue tournée en France jusqu’à fin avril. David Lescot a écrit le texte, la musique qui l’accompagne et l’a mis en scène, dix acteurs et musiciens interprètent plus de 80 personnages. C’est gai et tragique, délirant et politique, inventif et ludique.

La tournée du spectacle de David Lescot, Le système de Ponzi :

- le 17 février, La Halle aux Grains, scène nationale de Blois

- du 17 au 17 Mars, La Manufacture, CDN de Nancy

- du 21 au 23 Mars, La Comédie de Saint-Etienne

- du 11 au 26 avril, Théâtre National de Strasbourg

Le reportage de Martine Abat :

rencontre avec deux comédiens de la pièce, Scali Delpeyrat, qui joue Charles Ponzi et Elisabeth Mazev qui joue Imelde, sa mère, ainsi que plusieurs autres personnages.

Ponzi
Ponzi © Pascal Victor

La programmation musicale :

- Pink Floyd, Money

- Liz Green, Midnight Blues

- Benjamin Biolay, L'eau claire des fontaines

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.