L'Humeur Vagabonde du 2 février 2011 avec Bertrand Tavernier et Patrick McGilligan est rediffusée ce soir, à l'occasion de la journée spéciale Hitchock sur France Inter.

Hitchcock ok
Hitchcock ok © Actes Sud

Durant l’été 1962, Alfred Hitchcock se trouve à Los Angeles où il achève son 48ème film, « Les Oiseaux » avec Tippi Hedren et Rod Taylor. Deux ans auparavant, « Psycho », avec Janet Leigh et Anthony Perkins, a provoqué, parmi les critiques de cinéma en France, une marée de commentaires et d’interrogations. François Truffaut a été, comme ses amis de la Nouvelle Vague, l’un de ceux qui ont crié au génie. Depuis lors, il rêve d’une grande interview pour Les Cahiers du Cinéma. Cet été-là, enfin, il a obtenu de s’entretenir durant toute une semaine avec « le maître ». Et, le jour du 63ème anniversaire de celui-ci, il s’installe en face de lui, très intimidé, avec un magnétophone et ses questions. Leur dialogue deviendra un livre référence, l’un des innombrables consacrés à Hitchcock.

C’est d’ailleurs à partir du livre de l’américain Stephen Rebello, « Alfred Hitchcock and the making of Psycho » que le réalisateur Sacha Gervasi a conçu le film qui sort aujourd’hui en France. Avec Anthony Hopkins, épatant dans le rôle de Hitch, Helen Mirren dans celui d’Alma son épouse et plus proche collaboratrice, et Scarlett Johansson dans celui de Janet Leigh qui meurt poignardée dans la douche dès le début du film. Psychose est sûrement l’acmé de la filmographie de Hitchcock, mais pour ceux que fascinent l’étonnant univers entre voyeurisme, sadisme et humour froid, du maître du suspense, une biographie passionnante, parue en 2011, chez Actes Sud avec l’Institut Lumière , nous livre toutes les clés indispensables. Patrick McGilligan l’a écrite, Bertrand Tavernier l’a publiée, l’Humeur Vagabonde les avaient reçus tous les deux le 3 février 2011.

Avec l'aimable participation de Xavier Combe à la traduction

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.