pour son expositionPrisons à la Galerie Lelong - jusqu'au 29 mars

et

pour une exposition à la Maison des Arts de Malakoff jusqu'au 30 mars

A paraître également en mars chez Gallimard : ErnestPignon-Ernest d’André Velter, livre illustré

Ernest Pignon-Ernest
Ernest Pignon-Ernest © MaxPPP

Dans le beau livre paru chez Delpire en 2010, Face aux murs, où des artistes et des intellectuels étaient appelés à commenter ses œuvres, Erik Orsenna écrivait qu’ Ernest Pignon-Ernest était « un appeleur de fantômes ». « Artiste de l’exhumation », renchérissait Régis Debray.

Et il y a, en effet, dans son travail, depuis les premières esquisses fantomatiques apparues, en 1966, sur les routes autour du Plateau d’Albion, un lancinant appel à nos mémoires oublieuses. Rappelez vous de ceux qui ont vécu ici, de ceux qui y sont morts, y ont souffert, ou ont célébré la beauté de ces lieux , des lieux qui demeurent alors que vous ne faîtes qu’y passer.

Voilà ce que nous disent les corps et les visages qu’Ernest Pignon-Ernest inscrit dans les murs de nos villes depuis un demi siècle.

En septembre 2012, juste avant que de vastes travaux ne transforment l’ancienne prison Saint-Paul de Lyon en Université nouvelle, Ernest Pignon-Ernest , et d’autres artistes, avaient été invités à y réaliser des œuvres et installations rappelant la mémoire de ceux qui y avaient été enfermés, torturés, exécutés depuis le XIXème siècle, et durant l’Occupation et la guerre d’Algérie.

Ce sont ses dessins originaux que la Galerie Lelong à Paris expose jusqu’au 29 mars. A Malakoff, c’est autour de son travail sur La Commune, Naples, la Palestine et l’Afrique du Sud que la Maison des Arts propose une exposition comportant également des projections de documentaires, et un parcours expliquant ses méthodes de travail.

Judith Soussan s’y est rendue pour nous...

Ernest Pignon-Ernest est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde .

Le reportage de Judith Soussan

Ernest Pignon-Ernest - Soweto-Warwick-Durban
Ernest Pignon-Ernest - Soweto-Warwick-Durban © Ernest Pignon-Ernest / Ernest Pignon-Ernest - Soweto-Warwick-Durban

Une déambulation dans l’Exposition rétrospective Pignon-Ernest qui se tient actuellement dans la jolie Maison des Arts de Malakoff, et présente des photographies des parcours Afrique du Sud ,Mahmoud Darwich ,Naples , ainsi que deux films dont l’inédit La Pâques selon Ernest Pignon Ernest (film collectif, L. Avanzini, S. Rigamonti, M. Berardone, A. Robinet, F. Cavalleri), qui retourne à Naples sur les lieux du parcours vingt-cinq ans plus tard...

__

Merci à tous les visiteurs anonymes de l’expo pour leurs paroles et leur disponibilité, ainsi qu'à l'équipe de la Maison des Arts

Avec des extraits de textes de différents auteurs, issus du très beau catalogue Face aux murs (Delpire, 2010)

__

Exposition jusqu’au 30 mars 2014

La maison des Arts de Malakoff : 105, avenue du 12 février 1934 - 92240 Malakoff

http://maisondesarts.malakoff.fr

Bernard Bolze - prisons de Lyon
Bernard Bolze - prisons de Lyon © Lieux Dits / Bernard Bolze

A noter également, la parution du livrePrisons de Lyon - une histoire manifeste , de Bernard Bolze (préface de Jean-Marie Delarue, éditions Lieux dits) dans lequel figurent plusieurs dessins d'Ernest Pignon-Ernest. http://www.lieuxdits.fr/les-livres/region/prisons-de-lyon/

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.