[scald=9241:sdl_editor_representation]Il était ingénieur-trompettiste-traducteur-écrivain-scénariste-librettiste-journaliste-compositeur-interprète. Parfois il lui arrivait même de faire des conférences et de peindre des tableaux. Boris Vian, âme d'enfant blessé dans un corps souffrant d'homme pressé. Touche à tout talentueux, sans doute trop passionné par une vie qu'il pressentait brève, pour cultiver vraiment ses dons. "Une belle âme" dit de lui sa biographie Claire Julliard qui vient de publier un plaidoyer passionné chez Gallimard/folio pour ce jeune mort dont la célébrité occulte souvent la vie cahotique. Boris Vian, écrit-elle "voulait faire de sa vie une oeuvre d'art et de son art une leçon de vie". Y est-il parvenu ?### programmation musicale

Bernard Lavilliers

La complainte du progrès ### Boris Vian

Arthur ... où t'as mis le corps ### Boris Vian

On n'est pas là pour se faire engueuler

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.