Pour Sept années de bonheur publié aux éditions de l'Olivier - traduit par Jacqueline Huet et Jean Pierre Carasso

Etgar Keret-Sept années de bonheur
Etgar Keret-Sept années de bonheur © Editions de l'Olivier / Etgar Keret

"L’écrivain n’a pas créé le monde, mais il est ici pour dire ce qui doit être dit. Une frontière sépare le fait de tuer des insectes de celui de tuer des grenouilles, et quand bien même l’écrivain l’aurait franchie dans le cours de sa vie, il n’en doit pas moins la désigner à l’attention" .

C’est à la page 128 de son dernier livre, 7 années de bonheur, qu’Etgar Keret nous propose cette intéressante tentative de définition du rôle de l’écrivain. Car, en effet, s’il n’y a aucune explication évidente à l’inviolabilité de la frontière entre insectes et grenouilles, nous sommes pourtant tous en mesure de comprendre qu’il s’agit bien là d’un précepte essentiel à inculquer à notre progéniture, avant de nous retrouver avec une génération d’assassins.

L’écrivain, lorsqu’il en vaut la peine, est parfois celui qui peut nous permettre de nous y retrouver dans le chaos du monde.

Et s’il nous permet, en plus, de rire de notre peur de vivre, alors il aura bien mérité notre reconnaissance éternelle.

Etgar Keret e st un écrivain israélien dont les livres sont traduits dans le monde entier. Mais il fait aussi du cinéma, de la télévision, et même de la BD.

Son premier recueil de nouvelles, La colo de Kneller, est paru en 2001 en France. Depuis, quatre autres ont suivi, nous rendant familier son regard enfantin et loufoque sur la vie dans un petit pays en guerre depuis soixante ans où, dit-il, « qu’il s’agisse de politique, d’économie ou de place de parking, on ne comprend que la violence » .

Dans son dernier livre il se livre davantage puisqu’il y raconte des histoires qu’il a vécues, rêvées, recréées à sa façon inimitable durant les sept années qui ont séparé la naissance de son fils de la mort de son père.

Emouvantes, grinçantes, drôles à pleurer, tristes comme la vie, et que l’on ne va plus cesser de relire, car elles nous parlent aussi de nous et de ce que c’est que grandir, aimer, transmettre et perdre.

7 années de bonheur, un livre traduit par Jacqueline Huet et Jean Pierre Carasso pour les éditions de l’Olivier sera en librairie le 9 mai.

Etgar Keret est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde . Michel Zlotovski sera notre interprète.

Etgar Keret-L'enfant chat
Etgar Keret-L'enfant chat © Actes Sud Junior / Etgar Keret

Etgar Keret est également l'auteur de L'enfant chat publié ches Actes Sud Junior

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.