Qui lit aujourd’hui Léon Bloy, penseur pénible mais écrivain doué de fulgurances ? C’est en tout cas une bien jolie citation –« le visible est la trace des pas de l’invisible »- que nous rappelait Stanislas Fumet, essayiste et critique d’art, ami de Mauriac et de Maritain, et qui fut l’un des fondateurs des Cahiers de Témoignage Chrétien pendant la guerre. Mais peut-on parler du sacré, concept intéressant, on en conviendra en ces temps de matérialisme échevelé, sans trop s’engluer dans le religieux ? Y a-t-il un sacré laïc ? Et où se réfugie-t-il aujourd’hui ?

Régis Debray
Régis Debray © Gallimard

Régis Debray, essayiste et membre de l’Académie Goncourt, a lui-même toujours vécu entre l’invisible (la pensée, les convictions) et le visible (l’engagement politique, les fonctions sociales), il était donc bien placé pour nous proposer une réflexion passionnante sur la place du sacré dans nos sociétés. « Jeunesse du sacré » a été publié chez Gallimard , sorte de dictionnaire richement illustré sur tout ce qui « fait sens » depuis toujours, depuis longtemps et depuis peu ,chez nous et chez ces autres qui nous font si peur. Un livre qui fait penser, et s’interroger sur ce qui, aujourd’hui, mériterait, sinon que l’on meure pour sa défense, au moins que l’on se batte pour sa sauvegarde.

Le reportage de Lucie Akoun :

rencontre avecALEXIA FABRE (commissaire d'exposition et directrice du MAC VAL) et VALERIE JOUVE (photographe)

Non loin de Paris, Le MAC VAL (musée d'art contemporain du Val de marne) situé à Vitry-sur-seine, invente depuis plus de 6 ans des manières nouvelles de montrer l'art contemporain. Un peu moins le lieu d'une conservation fixe de la mémoire, le MAC VAL est un espace ouvert, en mouvement qui fait écho à l'actualité du monde mais aussi à ce que vivent les gens, c'est-à-dire à une histoire, un quotidien, un territoire.

Tous les un an et demi la collection permanente s'enrichit, se modifie et se donne à lire à l'aune d'un prisme nouveau. Ce cinquième accrochage, intitulé "Vivement Demain" résonne comme une proposition ouverte interrogeant notre avenir. Mais avant d'envisager le futur il faut bien partir du présent, faire avec le réel, se situer là ou l'on est afin de penser la marge qu'il nous reste pour se projeter, pour rêver, pour s'inventer. Rencontre croisée, au seuil de la première salle entre une commissaire d'exposition engagée Alexia Fabre et une artiste, photographe qui n'est pas prête de renoncer Valerie Jouve.

Le nouvel accrochage du MAC VAL débutera ce samedi, le 10 mars 2012 !

Sans titre (Les Personnages avec Christine Hamameh), 2009
Sans titre (Les Personnages avec Christine Hamameh), 2009 © Valérie Jouve
Épreuve chromogène contrecollée sur aluminium, 102,5 x 131 cm, édition 1/5 + 2 EA. Collection MAC/VAL, musée d'art contemporain du Val-de-Marne. © Adagp, Paris 2012. Photo © DR.

La programmation musicale :

  • Leonard Cohen, Drakness- JS Bach, Glenn Gould : variations Goldberg

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.