emmanuel dilhac et ses instruments
emmanuel dilhac et ses instruments © Radio France
Agnès Desarthe « Dans la nuit brune » éditions de l’Olivier Claire. Zalc est historienne. Elle tentait de répondre, ainsi, voici quelques mois, au micro d’Emmanuel Laurentin sur France Culture, à cette question faussement simple : »à quoi sert l’Histoire ? » . En somme, concluait-elle, à redonner vie aux morts. Marc Bloch, lui, le fondateur des Annales, fusillé par les nazis, préférait dire que son métier consistait « à répondre aux grandes questions par de petites histoires ». Une jolie définition qui ressemble assez, au fond, à celle de l’écrivain. Du moins, évidemment, à l’écrivain de talent… Agnès Desarthe aurait donc fait une bonne historienne, selon les critères de Marc Bloch, elle qui, de sa plume légère, si légère, bâtit des histoires en apparence simples, mais qui ont le don de nous rendre plus heureux, peut-être meilleurs, en tout cas plus instruits de ce qui peut nous aider à adoucir la douleur de vivre. « Dans la nuit brune », son huitième livre paru aux éditions de l’Olivier, nous fait entrer dans la vie de Jérôme, dont la fille Marina est dévastée par la mort brutale de son bel amoureux. Parce qu’il prend soudain conscience de son incapacité à consoler son enfant, il va s’interroger pour la première fois sur le secret de ses origines, sa peur de l’amour, sa solitude qu’il soigne depuis toujours au cœur des forêts. Il y a des larmes dans ce livre, mais aussi du rire, de la tendresse, et le lien avec ces morts qui font notre histoire. Agnès Desarthe est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde ### **reportage** Reportage Vinciane Haudebourg Les minéraux, les feuilles, les écorces sont ses instruments. Emmanuel Dilhac est un musicien de la nature. Il se promène, ramasse, expérimente et compose des mélodies comme un voyage des origines. Il a remporté il y a quelques années un prix "chasseur de sons". Rencontre avec ce musicien qui fait chanter les bois et les pierres. ## Les liens [Site internet du musicien Emmanuel Dilhac](http://www.emmanuel-dilhac.com/)
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.