[scald=12293:sdl_editor_representation]Pour « Les âmes sœurs » aux éditions de l’Olivier Toucher à l’être, et pour cela passer par le sensuel… C’est le grand écrivain israélien Aaron Appelfeld qui donnait ainsi, en 2006, au micro de Francesca Isidori, une des clés de son écriture. Lui, le cérébral, l’érudit, l’intellectuel, rescapé d’un monde englouti, n’ignore pas que la mémoire, l’imagination créatrice, l’envie de raconter des histoires se réveille avec une sensation, un parfum, un son, trois notes de musique, une ombre glissant sur un profil entrevu. C’est la sensualité du monde qui nourrit les livres qui nous abreuvent. Valérie Zenatti ne dira pas le contraire, elle, la traductrice d’Appelfeld, dont les propres livres semblent singulièrement faits de chair et de sang, de rires et de larmes, traversés de peurs paniques et de grandes bouffées de liberté, pleins d’odeurs et d’images, ouverts comme des fenêtres sur la vie, la nôtre. C’est ce qui lui permet d’ailleurs d’écrire aussi aisément pour la jeunesse que pour ceux qui l’ont insensiblement quittée. Son deuxième roman , « les âmes sœurs », parait aujourd’hui aux éditions de l’Olivier, récit acide et émouvant de l’éveil à la liberté d’une femme et mère trop sage, qui se découvre soudain grâce à la lecture d’un livre écrit par une autre femme.Judith Soussan: En 1917, l’écrivain allemand Robert Walser publiait un petit livre charmant intitulé La promenade. Le narrateur (comme l’Emmanuelle du livre de Valérie Zenatti) y décidait de s’accorder une journée d’errance, dont il nous contait les étapes et les rencontres qui la jalonnaient. Accompagnée par les phrases de cette Promenade, j’ai rencontré Laurent au soleil, mangé avec Boris, Julien, Stéphane, Xavier, Bruno et Brigitte, marché avec Jean-François, pour les entendre me parler de l’errance, du sentiment d’exister … et de leur liberté Laurent Ajina (l’homme qui erre ou s’arrête au soleil) est peintre et vidéaste (voir lien ci-dessous) Jean-François Spricigo (l’homme qui marche) est photographe (voir lien ci-dessous)

programmation musicale

The Beattles

Norwegian Wood ### Emily Loizeau

Pays sauvage ### Sade

Soldier of love ### liens

Laurent Ajina, peintre et vidéaste

Jean-François Spricigo, photographe

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.