pour son roman La plage paru chez Gallimard

Marie Nimier-La plage
Marie Nimier-La plage © Gallimard / Marie Nimier

Une jeune femme portant une minerve traverse dans un car brinquebalant, au milieu d’hommes, de femmes et d’enfants qui dévisagent l’étrangère avec curiosité, un paysage poussiéreux écrasé de soleil.

Elle n’a pas de nom, et n’en aura pas tout le temps que durera cette fuite hors de son passé, cette parenthèse dans un présent qu’elle ne supporte plus.

Elle revient vers une plage isolée, une grotte où elle est déjà allée avec un homme qu’elle a aimé ou aime encore.

Mais, arrivée au terme de son voyage, elle a du mal à reconnaître les lieux.

L’épicerie-restaurant est déserte, la chaleur écrasante, la nature hostile.

Elle s’entête pourtant à poursuivre son rêve, même lorsqu’elle découvrira que sa plage et sa grotte sont déjà occupées.

Le dernier livre deMarie Nimier est un étrange petit roman qui ressemble au récit d’un rêve, avec ses incohérences, ses coq à l’âne, ses impossibilités manifestes accueillies sans étonnement.

La Plage , qui parait aujourd’hui chez Gallimard, met en scène trois personnages que le hasard réunit dans un ailleurs où seule la nature existe.

Un homme, une très jeune adolescente et cette femme en fuite, épuisée, qui n’aspire qu’au silence et à la mer.

De leur compagnonnage éphémère et intense naît une étrange poésie, hymne au lâcher prise et à la sensualité.

Marie Nimier, qui écrit également pour la scène et pour des chanteurs, qui chante elle-même et joue de l’accordéon, qui danse à l’occasion, peint chez elle et s’évade parfois à l’autre bout du monde avec juste un sac à dos, est ce soir l’invitée de l’humeur Vagabonde.

http://www.marienimier.com/

Les autres ouvrages de Marie Nimier

Marie Nimier-La violence des potiches
Marie Nimier-La violence des potiches © Actes Sud / Marie Nimier

La violence des Potiches paru chez Actes Sud - 7 janvier 2016

Marie Nimier-Au Bonheur des lapins
Marie Nimier-Au Bonheur des lapins © Albin Michel / Marie Nimier

Au Bonheur des lapins paru chez Albin Michel - novembre 2015

Le reportage de Gladys Marivat

L'Ile de Sein
L'Ile de Sein © Gladys Marivat / Gladys Marivat

" Par un matin d’hiver, je suis partie sur l’île de Sein, dans le Finistère, à l’ouest de la pointe du Raz

C’était tempête ce jour-là

Le bateau ne pouvait pas partir d’Audierne

La houle était trop forte

Alors, ce fut Douarnenez-Sein

1h45 sur la mer d’Iroise, des vagues de 4 mètres de haut et dans le ciel, les Fous de Bassan

A l’arrivée, le cœur retourné, j’ai vu l’île de deux kilomètres de long émerger à peine du niveau de la mer

Sur le port, Christelle Le Dortz m’attendait

Céramiste, originaire de la région parisienne, elle est tombée amoureuse de l’île de Sein, il y a huit ans"

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.