Bien qu'il le définisse aujourd'hui comme son film "le plus mégalo", "Le fond de l'air est rouge", réalisé en 1977, reste l'oeuvre la plus connue de Chris Marker, qui déteste qu'on le définisse comme un cinéaste. Photographe, vidéaste, plasticien, documentariste, il est aussi un monteur formidable et un écrivain de cinéma : ce sont ses textes, féroces, empathiques, ironiques, percutants, et sa manière d'assembler les images qui font que l'on reconnaît ses films du premier au coup regard. Après l'avoir diffusé maintes fois, Arte a eu la bonne idée d'éditer en DVD "Le fond de l'air est rouge" dans une version raccourcie d'une heure, travail effectué par l'auteur qui a rajouté une petite conclusion à sa façon. Adrienne Fréjacques est responsable des éditions vidéo chez Arte et François Maspero, est l'un des vieux compagnons de Marker et a participé au film.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.