La voix de René Char au début surprend, dérange, agace, déconcerte. Ce phrasé ampoulé, déclamatoire. Et puis, à force, à la longue, après l'avoir écoutée et réécoutée, après l'avoir vue en chair et en os, prolongement naturel de ce géant inspiré qui avait nom René Char, elle vous saisit cette voix, elle vous empoigne et ne vous lâche plus jamais, comme vous accompagne pour la vie les mots du poète. Des mots puissants, rocailleux qui disent l'amour, la terre, la liberté et le plus orageux de l'homme. Vendredi soir sur Arte, au détour d'une Théma consacrée à "La Provence entre exil et résistance", ne ratez pas à 22h10 le documentaire que Jérôme Prieur a consacré à celui qui, durant la guerre, devint le capitaine Alexandre. A minuit dix vous pourrez voir également voir, ou revoir, l'excellent portrait de René Char que Jacques Malaterre avait réalisé pour la collection "Un siècle d'écrivains". On peut retrouver ces deux films dans un coffret DVD chez Arte Vidéo. Soirée Théma sur Arte vendredi 9 mars. A lire aussi "Lettera amorosa" de René Char illustré par Georges Braque et Jean Arp, chez Gallimard.

Caroline Ostermann : rencontre avec Marie-Claude Char dont le livre "Pays de René Char" est sorti chez Flammarion.

programmation musicale

Corinne Bailey Rae

I'd like to ### Miossec

La mélancolie ### Jeff Buckley

Hallelujah

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.