Institué en 2007, le contrôleur général des lieux de privation de liberté est une autorité administrative indépendante chargée de veiller au respect des droits fondamentaux des personnes internées dans les prisons, les hôpitaux psychiatriques, les centres de rétention administrative, les zones d’attente, les centres éducatifs fermés, les dépôts de tribunaux et les locaux de garde à vue. Ils sont une trentaine de contrôleurs pour 5 à 6000 lieux qui abritent, au total, près de 200 000 personnes. Jean Marie Delarue, conseiller d’Etat, qui fut, entre autres, directeur des libertés publiques et des affaires juridiques au ministère de l’Intérieur, avant de diriger cette entité depuis 2008, vient de rendre public son 4è rapport annuel.

Stephane Mercurio
Stephane Mercurio © Stéphane Mercurio

Stéphane Mercurio était venue à ce micro en 2008 lors de la sortie de son précédent documentaire, « A côté », consacré aux familles de prisonniers qu’elle filmait avant et après les parloirs, tout en restant à l’extérieur des prisons. Cette fois-ci elle a pu accompagner les contrôleurs au cœur des différents lieux de détention, lors de leurs rencontres avec les détenus et les personnels. Il en résulte un film saisissant, très fort, dérangeant, et qui vient confirmer ce que l’on sait sans vouloir y penser : en France, l’enfermement n’est qu’une partie de la sanction. L’humiliation, la solitude, l’ennui, les vexations, les brimades absurdes, le manque d’hygiène, et parfois les violences, viennent trop souvent en plus.

Le reportage de Julien Cernobori :

Reportage au sein du "Pôle saisine" dans les locaux du Contrôleur général des lieux de privations de liberté. Ce sont des lettres bien sûr écrites à la main sur des cahiers d’écoliers à petits carreaux. Dans la pièce réservée au Pôle Saisine il y en a quelques armoires bien remplies : rien qu’en 2011 quelques 3800 lettres ont été reçues, ce qui représente environ 320 courriers par mois. Ce sont des personnes détenues, leurs familles, leurs avocats ou encore des associations qui les ont adressées au contrôleur général des lieux de privation de liberté pour évoquer un cas particulier. Avec Madgy Vacaro, responsable du Pôle saisine, et Lucie Montois, chargée d’enquête.

La programmation musicale :

- Jack White, Love interruption

- Cabadzi, Lachons-les

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.