Pierre Vidal-Naquet est mort le 28 juillet, à 76 ans, mais sa vie s'était déjà arrêtée une première fois, le 15 mai 1944, lorsque dans une rue de Marseille, il assista de loin, impuissant, à l'arrestation de ses parents, Louis et Margot, qui ne reviendront pas d'Auschwitz. Helléniste passionné, comme son ami Jean-Pierre Vernant avec qui il partagea tant de combats honorables, Pierre Vidal-Naquet était surtout un citoyen engagé, courageux, à la pensée lumineuse et à la parole forte. Sur les guerres coloniales et la torture, sur les immigrés et le racisme, sur le conflit israëlo-palestinien, ses prises de position ont toujours été fidèles aux valeurs républicaines françaises auxquelles il croyait encore avec ferveur mais sans angélisme aucun. Nous l'avions reçu le 8 août 1999 dans "Ephémérides" et ce fut l'une des rencontres les plus marquantes de la série.

programmation musicale

Mozart

Shubert

Godounov

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.