[scald=10057:sdl_editor_representation]Les cinéastes américains ont été plus tendres avec les yakusas, ces gangsters nippons issus de rites millénaires, que les réalisateurs japonais eux-mêmes. Au premier rang desquels Takeshi Kitano avec son formidable "Hana Bi". Depuis une loi de 1992, renforcée par la suite par toute une série de règlementations et, surtout, une motivation accrue de la police, les yakusas ont vu leur champ d'activités se réduire dangereusement. Au point qu'ils ont dû se rabattre sur des secteurs légaux comme l'immobilier ou les lieux de distraction. Mais leur présence demeure et le mythe perdure. Jean-Pierre Limosin a justement réalisé pour la belle initiée par André S. Labarthe, "cinéastes de notre temps", le portrait de Takshi Kitano, dans un Japon qu'il connaît bien par ailleurs. C'est sans doute pourquoi il n'a pas décliné l'offre étrange que lui a adressé un des boss de Tokyo, le séduisant Monsieur Kumagai, de filmer la vie de sa petite "famille", dans les limites, bien entendu, de la légalité. "Young yakusa" est un documentaire, mais réalisé comme une fiction, qui vous tient en haleine de la première à la dernière image. Il est diffusé ce soir à 23h sur Arte et sort demain mercredi en salles.Interview de Pamela Valente, réalisatrice de "Rock'n'Tokyo", un documentaire sur le rock underground japonais. Avec les groupes : Guitar Wolf, The 5678's, the Jet Boys.

programmation musicale

Alain Bashung

Résidents de la République ### Half moon of Pascals

Nioi ### Chanson du film "Young yakusa"

liens

Le documentaire Rock'n Tokyo

L'association Rock en Scope

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.