[scald=9769:sdl_editor_representation]L'érotisme, "activité humaine la plus normale de l'homme que la société réprouve pour des raisons que l'on peut comprendre" ? En cette seule phrase, Alberto Moravia, que l'on a connu plus fin analyste des passions humaines, révèle, sans le vouloir, toute l'ambiguïté, les contradictions, les blocages sociaux et religieux qui viennent troubler, sans même qu'on s'en rende compte, l'approche d'un pareil sujet. Pierre-Marc de Biasi, directeur de recherche au CNRS, enseignant et plasticien, et par ailleurs le meilleur connaisseur de Flaubert, s'est justement penché sur cette question passionnante et complexe. Il publie chez Découvertes Gallimard un délicieux et fort érudit petit opuscule intitulé "Histoire de l'érotisme, de l'Olympe au cybersexe", vendu avec un petit lien de gaze noir, destiné, sans nul doute, à préserver la pudeur des feuilleteurs de livres dans les librairies.Martine Abat : La Bibliothèque Nationale consacre en ce moment une exposition à des ouvrages tout droit sortis de l’enfer, relégués parce que contraires à la morale et bonnes mœurs, une exposition interdite au moins de 16 ans … Mais tout le monde peut se procurer en revanche le catalogue qui lui est en vente partout … J’ai visité cette exposition avec Emmanuel Pierrat, avocat, écrivain et grand collectionneur de livres érotiques, certaines pièces exposées à la BNF sont d’ailleurs issues de la collection qu’il a dispersée récemment. On peut donc voir des livres, des photographies, des gravures, des dessins et même écouter des lectures de textes cochons...

programmation musicale

Etienne Daho

Obsession ### Rollins Stones

Angie ### Lizz Wright

My heart ### liens

Exposition L'enfer, Eros au secret, à la BNF

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.