De même qu'il est désormais entendu que le XXè siècle a commencé dans les tranchées de la guerre de 14, XXIè siècle, lui a bien déduté le 11 septembre 2001. Comme si l'histoire des hommes ne pouvait se décliner qu'en chapitres sanglants et absurdes qui, s'ils ne changent radicalement nos vies sur l'instant, ne nous apprennet rien quant à la manière de les mener par la suite. Que nous a appris le 11 septembre sur nous-mêmes que nous ignorions avant ? Rien, puisque, hormis la peur qui désormais nous accompagne, nous sommes restés identiques à ceux que nous étions. Jay Mc Inerney est connu en France depuis la parution, en 1995, de son roman "trente ans et des poussières" qui brossait de façon ironique et féroce la frénésie des années 80 à New York : le fric, le sexe, la drogue et les débuts du SIDA. Nous retrouvons aujourd'hui dans "La belle vie", qui sort aujourd'hui aux éditions de l'Olivier, le couple emblématique de son précédent roman, qui aborde le deuxième versant de la quarantaine avec plus que du vague à l'âme : le crak boursier de 87 a ruiné beaucoup d'espérances, les enfants sont arrivés, des amis ont disparu, le sexe n'est plus ce qu'il était et le séisme du 11 septembre force chacun à affronter la question essentielle : est ce ainsi que j'ai envie de vivre ? La belle vie, aux éditions de l'Olivier

Martine Abat Rencontre avec Agnès Bert pour un documentaire diffusé ce soir même sur Arte à 22h10 intitulé "Tu seras une homme, ma fille"

programmation musicale

Valérie Leulliot

Mon homme blessé ### Camille

Pâle septembre ### Amy Winehouse

Rehab

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.