[scald=10787:sdl_editor_representation]Fils de deux soldats de la Grande Guerre, le premier vite envolé, le second l'ayant adopté, Yves Gibeau demeure pour ses lecteurs l'auteur violemment antimilitariste d'Allons Z'enfants qui, en 1952, racontait son expérience d'enfant de troupes. mais ce talentueux pourfendeur de l'armée demeurait obsédé par la terre et les morts de la grande boucherie de l'année terrible. En 1981 il se retira à Roucy, dans la Marne, au plus près de ce Chemin des Dames dont il connaissait chaque motte de terre, chaque histoire, et presque tous ses jeunes morts. C'est là que le photographe Gérard Rondeau fait sa connaissance et devient son ami. Il l'accompagnera désormais sur le champs de bataille de la Champagne, le photographiant dans ces paysages hantés. Une oeuvre d'amitié qu'il poursuivra après sa mort, en 1994. Un livre en était né en 2003, édité au Seuil. Une exposition la raconte à l'Espace Paul Rebeyrolles à Eymoutiers dans la Haute Vienne, à visiter jusqu'au 15 mars prochain. A signaler aussi un très beau livre de photographies de Jacques Grison édité chez Textuel et intitulé "Verdun 30 000 jours plus tard" sur les traces que la grande guerre a laissé à jamais sur la nature.Martine Abat : rencontre avec Gabriel Le Bomin, réalisateur du film "Les fragments d'Antonin" qui est sorti en salles l'année dernière et qui sort maintenant en DVD chez MK2. Avec Grégori Derangère, Anouck Grinberg, Aurélien Recoing, Niels Arestrup, Yann Colette Gabriel Le Bomin a visionné il y a plusieurs années des bobines de films de l'armée française montrant des soldats revenus de cette guerre de 14, dans des états d'abattements, de tremblements, victimes d'hallucinations, incapables de se tenir debout. Ces images l'ont beaucoup marqué et il a eu envie d'en faire un film. Un film sur les blessés psychiques, traumatisés par la guerre de 14. "Les fragments d'Antonin" montre la fragilité de ces hommes face à la violence de la guerre, il nous montre Antonin aux prises avec ses souvenirs, ses blessures invisibles de l'âme. Un film qui montre aussi les débuts de la psychiatrie de guerre avec le personage du Docteur Labrousse qui essaie d'aider Antonin à sortir de son traumatime.

programmation musicale

Jean-Louis Murat

Marlène ### Seal

A chnage is gonna come ### Jeff Buckley

Hallelujah ### liens

L'espace Paul Rebeyrolle

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.