Ce fut une petite surprise de découvrir que ce vilain Léautaud comptait Philippe Delerm au nombre de ses plus fervents admirateurs. Bien sûr pas le Léautaud antisémite, éructant sur les femmes et le bas peuple mais le Léautaud styliste, vieil enfant malheureux, refusant les douceurs empoisonnées du milieu littéraire pour s'en aller nourrir ses chats dans sa solitude hautaine de Fontenay. Léautaud insupportable ronchon, talentueuse langue de vipère, misanthrope et mysogine militant, critique littéraire et dramatique incisif, diariste hilarant mais souvent repoussant. Le Mercure de France, maison où il fut salarié, republie son Journal Littéraire dans la version réduite de Pascal Pia. "Maintenant, foutez moi la paix!", toujours aux éditions Mercure de France.

1Reportage de Caroline Ostermann : rencontre avec Philippe Lejeune auteur de "Le journal intime, histoire et anthologie" (aux éditions Textuel) qui vient juste de paraître, en lien avec l'oeuvre de Paul Léautaud qui est tout entière un journal intime. Philippe Lejeune anime l'Association pour l'Autobiographie et le Patrimoine Autobiographique : La Garette, 10 rue A. Bonnet, 01500 Ambérieu-en-Bugey, 04 74 38 37 31

programmation musicale

Cat Power

The greatest ### Vincent Delerm

Quatrième de couverture ### Art Mengo

Je ne voyage pas, je pars ### Carte de séjour

Douce France

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.