Pour Théorie de la vilaine petite fille paru aux éditions Zulma

Hubert Haddad - Théorie de la vilaine petite fille - Zulma
Hubert Haddad - Théorie de la vilaine petite fille - Zulma © Zulma / Hubert Haddad

Durant l’hiver 1848, à Hydesville dans l’Etat de New York, d’étranges événements se produisent dans une petite ferme délabrée, et réputée hantée, où vient de s’installer la famille Fox, le père, la mère et leurs deux filles, Margaret 12 ans, et Kate 10 ans. Celles-ci prétendent avoir réussi à établir une communication avec un esprit qui répond à leurs questions en frappant des coups.

Dans la maison, des bruits violents et inexpliqués se font entendre, des tables semblent danser sur leurs pieds, tandis que l’esprit frappeur évoque des morts violentes. Dans cette région, où le racisme et le fanatisme religieux justifient encore lynchages et excommunications, la famille Fox trouve autant d’adversaires que d’adeptes. C’est en allant s’installer à Rochester, la ville voisine, où la fille aînée, Leah, en femme d’affaires avisée, va transformer l’étrange don de ses petites sœurs en phénomène lucratif, que les trois filles Fox vont connaître la célébrité et la fortune. Le spiritisme était né

Hubert Haddad , poète, écrivain, qui a publié l’an dernier le très joli Peintre d’éventail qui se déroulait dans un Japon rêvé, s’est transporté, cette fois-ci, dans cette Amérique en pleine construction, entre conquête de l’Ouest et essor économique, génocide indien et justification de l’esclavage, puritanisme des pères fondateurs et désirs d’émancipation individuelle. «

Théorie de la vilaine petite fille, qui vient de paraître chez Zulma, est un livre jubilatoire, où les faits réèls servent de support à une histoire réinventée de ce Nouveau Monde dans lequel la modernité s’empêtre encore dans les superstitions et les sectarismes. Roman foisonnant, drôle et cruel, cette « théorie de la vilaine petite fille » nous raconte l’Amérique des pionniers et du libéralisme naissant mieux que tous les livres d’histoire.

Hubert Haddad est, ce soir, l’invité del’Humeur Vagabonde .

Le reportage de Gladys Marivat

Hélène Frappat - Lady Hunt
Hélène Frappat - Lady Hunt © Actes Sud / Hélène Frappat

Peut-être que la grande tragédie des soeurs Fox est de ne pas avoir été écrivains ? N'est-ce pas le meilleur moyen d'éviter un procès en imposture ?

En littérature, les vilains petits garçons et filles sont nombreux. J'ai rencontré l'une des plus passionnantes d'entre elles, Hélène Frappat , romancière et charmeuse de fantômes, et autres rêves qui peuplent ses livres depuis son premier roman Sous réserve publié chez Allia en 2004. Dans son dernier roman, Lady Hunt publié chez Actes Sud en 2013, il est question d'une maison. Hantée ou rêvée peut-être...

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.