« Livre orgiaque, sans trop de mélancolie », aux dires de son auteur, "Parallèlement " met en scène les amours et les haines de Verlaine, sa double nature de pécheur et de chrétien convaincu, sa double identité sexuelle aussi. Onze ans après sa mort, Bonnard , à la demande de Vollard, l'illustre somptueusement

Portrait de l’écrivain et poète Paul Verlaine par le studio de Wegener Otto.
Portrait de l’écrivain et poète Paul Verlaine par le studio de Wegener Otto. © Getty / Culture Club/Collection : Hulton Archive

Les trente années qui précédèrent la guerre de 14 furent, en Europe, et tout particulièrement en France, des années d’une richesse culturelle et artistique incroyable. Peinture, musique, poésie, littérature, sculpture, découvertes scientifiques, tout laissait croire à l’apogée de la civilisation occidentale. Et, avant que le rêve se fracasse dans la boue des tranchées, tous les heureux du monde, comme l’a écrit Henry James, semblaient vivre une fête permanente dans la recherche du beau et du plaisir des sens. 

²A Paris, alors centre du monde, entre deux expositions universelles, le marché de l’art explose. Le marchand Ambroise Vollard, qui ouvrira sa galerie rue Laffitte en 1895, y fera découvrir, y compris outre Atlantique, Cézanne, Gauguin, Matisse, Picasso et les Nabis.

Mais au départ la passion de Vollard c’est la littérature et la poésie. Et, à côté de la vente de tableaux qui le fait vivre, il éditera tout au long de sa vie plus de quarante livres d’art illustrés par les plus grands artistes. Des livres qui coûtent une fortune à réaliser : papier vélin, typographie soignée, lithographies dont les pierres seront effacées après le tirage limité. Certains bourgeois de l’époque entretenaient des danseuses, Vollard, lui, se ruinait pour ses éditions d’art. 

"Parallèlement", livre de Paul Verlaine, Éditions Hazan.
"Parallèlement", livre de Paul Verlaine, Éditions Hazan. / Éditions Hazan, Paris 2020

Parmi celles-ci la plus célèbre, parue en 1900, tirée à seulement 200 exemplaires, fut « Parallèlement », réédition du recueil de poésies érotiques que fit paraître Verlaine en 1889, cinq ans avant sa mort. Et c’est à Bonnard qu’il demanda d’illustrer les vers du Pauvre Lelian. Les éditions Hazan rééditent aujourd’hui en fac similé ce livre exceptionnel avec une présentation de l’historien de l’art Stéphane Guégan.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Contact