CD Haendel « Between heaven and earth » avec l’Academia Bizantina et Stefano Montanari sorti en juin chez Naïve Concert le 30 novembre à 20H au Théâtre des Champs Elysées avec Ildebrando d’Arcangelo dans le cadre des Grandes Voix, programme Haendel Pour William Christie, Haendel est devenu quasiment un ami intime. Il en parle avec une telle empathie, et tant d’admiration, qu’il est impossible de ne pas se laisser emporter. Sandrine Piau, jeune harpiste, admise au conservatoire en 1985, est entrée dans la classe du maître presque comme une sorte de défi. Ce qu’elle aimait, elle, c’était plutôt les modernes, Stravinsky, Schoenberg, Bartok. Mais pour Christie, il était évident qu’elle était faite pour le Baroque, c’était là sa véritable voix, avec un x et avec un e. L’ impressionnante discographie de la soprano française démontre que, si le baroque tient une très grande place dans sa vie, elle ne se refuse jamais de continuer à cultiver son jardin personnel où l’on rencontre Britten, Debussy, Chausson, Richard Strauss ou Mendelssohn. Toujours est-il que Sandrine Piau a sorti en juin dernier son 3è CD consacré au plus italien des musiciens allemands naturalisé anglais en 1726. « Between heaven and Earth » enregistré avec l’academia bizantina dirigée par Stefano Montanari est édité par Naïve et on y entend des airs moins connus de Haendel qui permettent à la soprano de montrer toute sa virtuosité vocale. Et, le 30 novembre prochain, au théâtre des Champs Elysées, dans le cadre des Grandes Voix, elle chantera Haendel avec la basse italienne Ildebrando d’Arcangelo.

Aurélie Charon : Visite à l'Opéra National de Versailles qui vient de rouvrir, avec son directeur technique, Jean-Paul Gousset.

programmation musicale

Aria de Theodora

With darkness deep as my woe ### Aria

Convey me to some peacefull shore ### Aria du Messie

Rejoice greatly ### Ode à Sainte Cécile

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.