pour son spectacleBovary présenté au Théâtre de la Bastille (Paris) jusqu'au 26 mai.

Le spectacle est inclus dans le projet Occupation Bastille jusqu'au 12 juin et qui décline également deux autres pièces :

Ce Soir ne se répétera jamais et Je t'ai vu pour la première fois au Théâtre de la Bastille .

Bovary, spectacle de Tiago Rodrigues
Bovary, spectacle de Tiago Rodrigues © Pierre Grosbois

En novembre 2014, au théâtre de la Bastille, les spectateurs qui étaient venus voir le premier spectacle parisien du jeune metteur en scène portugais Tiago Rodrigues étaient repartis heureux, émus, et, surtout, en ayant appris par cœur un sonnet de Shakespeare, le numéro 30.

D’abord seul en scène, entouré de cageots de livres, puis rejoint, à sa demande, par dix spectateurs volontaires, le nouveau directeur du théâtre national de Lisbonne nous racontait, pendant une heure, la place essentielle tenue par la littérature et la poésie dans sa vie. Il faisait ainsi exister devant nous sa grand-mère, Candida, qui, avant de devenir aveugle, avait voulu apprendre par cœur un livre. Et ce fut ce sonnet de Shakespeare, celui-là même que Boris Pasternak avait fait réciter à la salle au congrès des écrivains à Moscou en pleine terreur stalinienne.

Ce spectacle s’appelait By Heart , et c’était bien avec le cœur aussi que nous l’avions reçu.

Tiago Rodrigues est de retour à Paris. A la demande de Jean-Marie Hordé, le directeur, il « occupe la Bastille » pour y faire circuler les idées, les envies, les mémoires, entre le public et les acteurs. 70 spectateurs se sont inscrits pour écrire et inventer avec ceux qui font habituellement le théâtre, sur scène et dans les coulisses, des soirées uniques, les 10, 17 et 24 mai, intitulées «Ce soir ne se répétera jamais ».

Une création finale issue également de ce travail sera présentée du 6 au 12 juin sous le titreJe t’ai vu pour la première fois au théâtre de la Bastille .

Parallèlement à cette aventure d’un genre nouveau Tiago Rodrigues présente Bovary, une pièce qu’il avait créée à Lisbonne en portugais à partir des minutes du procès intenté à Flaubert en 1859 pour outrage aux bonnes mœurs et à la religion.

A Paris ce sont Jacques Bonnaffé, Ruth Vega-Fernandez, David Geselson, Grégoire Monsaingeon et Alma Palacios qui sont en scène jusqu’au 26 mai, pour nous faire ressentir gaiement le pouvoir de la littérature.

Et Tiago Rodrigues est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde .

Le reportage de Perrine Malinge

Depuis le 11 avril, en parallèle du spectacleBovary , Tiago Rodrigues et toute l’équipe du spectacle passent toutes leurs journées au théâtre, ou presque.

A quelques km de la place de la République occupée par le mouvement Nuit debout, le théâtre de la bastille est en effet lui aussi« occupé ». Par les acteurs, les équipe administrative et technique du théâtre, et des spectateurs. Au total environ 90 personnes.

La règle, c’est: se réunir et ne pas savoir ce qui va avoir lieu. Alors tous les jours pendant 68 jours, de 14h à 18h et de 19h à 23h, on se retrouve et on décide du programme.

J’ai assisté à une des séances.

Le bar, la salle du bas, celle du haut, les loges et même le trottoir devant le théâtre. absolument tous les espaces du théâtre sont occupés par des groupes de travail.

Dans une ambiance extrêmement joyeuse, ouverte et libre - à l’image de Tiago Rodrigues! - on interroge le théâtre et sa mémoire, ce que ça fait d’être là. Du chant, de la danse, beaucoup de questions. et de souvenirs de spectateurs.

Les acteurs Grégoire Monsaingeon et David Geselson, la directrice adjointe du theatre Géraldine Chaillou m‘ont parlé de ce projet unique et audacieux, de ce qu’il représente pour eux et de ce que ça leur apporte....

Demain mardi 10 mai aura lieu une première ouverture au public, avec Ce soir ne se répétera jamais , puis Les 10, 17 et 24 mai

Le spectacle Je t’ai vu pour la 1er fois au théâtre de la Bastille se déroulera du 6 au 12 juin

Les archives de l'INA et les extraits sonores

George Steiner : Pourquoi apprendre par cœur ?

ARCHIVE INA Hors champs 04.04.2012 Laure Adler

Les liens

Le Théâtre de la Bastille

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.