Première Guerre Mondiale, Révolution Française, massacre des Indiens d’Amérique, Anschluss... l’écrivain Eric Vuillard sonde les plaies de l'Histoire

L'écrivain Eric Vuillard
L'écrivain Eric Vuillard © AFP / Stéphane de Sakutin

Et c’est bien ainsi que dut commencer 1789. Tout à coup cette envie irrépressible d’ouvrir les grilles, de jeter les papiers, les perruques et l’ordre établi par les fenêtres. Ce besoin de faire entrer l’air et le soleil partout. De prouver que détruire est nécessaire pour bâtir un autre monde. Et aussi que la colère est bonne, et utile, et joyeuse. Cette colère qui nous pousse à voir le monde tel qu’il est et non tel qu’on nous le raconte. Cette colère qui nous permet de surmonter la résignation qu’on nous inculque depuis les bancs de l’école et nous amène, un jour, à tenter de comprendre ce qui se cache derrière le fameux « roman national ».

Il est tellement rare, et donc infiniment réconfortant, d’ouvrir un jour un livre, un peu par hasard, et de le refermer, quelques heures plus tard, en se disant « c’est exactement de cela dont j’avais besoin ». L’Ordre du Jour, dernier récit d’Eric Vuillard, paru avant l’été, m’a ainsi poussée à me procurer tous les précédents, dont le formidable 14 Juillet et Tristesse de la terre , et Congo et La Bataille d’Occident , tous lu avec la même urgence, dans la même énergie de la pensée. Avec le sentiment de comprendre mieux l’histoire des temps dont nous sommes faits. De pouvoir enfin nommer les raisons de notre douleur et de notre colère. En cette rentrée exaspérante, lisez donc Eric Vuillard et puis pensez.

Eric Vuillard sera l'invité du Festival Livres dans la boucle à Besançon le dimanche 17 septembre

Programmation musicale:

Lead Belly :Mister Hitler

A signaler également :

La parution aux Editions Radio France de cinq À voix nue diffusées du 29 août au 2 septembre 2016 sur France Culture consacrées à Pierre Bergé,

On parlera d’un goût Bergé comme d’un goût Noailles - Yves Saint Laurent

(Ré)écouter
En 2008, à l'occasion de la sortie de "L'art de la préface" chez Gallimard, Pierre Bergé était l'invité de Kathleen Evin

en savoir +

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.