pour le DVD de ses films Des étrangers dans la ville (2014) et Etranges étrangers (1969) édité chez Rouge Productions / Compagnie Phares et Balises

Le documentaire Des étrangers dans la ville (2014) a été diffusé le 2 décembre dernier sur France 2 dans l'émission "Infrarouge"

Marcel Trillat- DVD "Des étrangers dans la ville" et "Etranges étrangers"
Marcel Trillat- DVD "Des étrangers dans la ville" et "Etranges étrangers" © Rouge Productions / Compagnie des Phares et Balises / Marcel Trillat

Au centre de rétention administrative de Roissy - Charles de Gaulle, ce sont les policiers de l’Air et des Frontières qui reçoivent, jour après jour, ces hommes, ces femmes, parfois avec leurs enfants, qui cherchent à fuir guerres, persécutions, misère, et atterrissent en France sans avoir toujours les papiers ou les autorisations nécessaires.

Le temps d’éclaircir la situation et de décider du sort des arrivants, ceux-ci se retrouvent internés, l’angoisse au cœur, à la garde de ces policiers, pas aussi inconscients qu’on pourrait le croire, de la violence de certaines lois qu’ils sont tenus de faire appliquer.

Des visages, des voix, des silences, des hésitations, des accents étrangers, de la compassion, de la colère, de la révolte, de la résignation.

C’est notre société, c’est le monde d’aujourd’hui, c’était aussi celui d’hier.

Des étrangers dans la ville , réalisé en 2013 par Marcel Trillat, sort aujourd’hui en DVD édité par Rouge Productions / Cie Phares et Balises, en compagnie d’un autre film, Etranges Etrangers , qu’il avait tourné en 1969, après la mort de cinq africains asphyxiés dans leur meublé sordide à Aubervilliers.

Si certaines choses ont changé – la présence d’associations plus performantes, la création de tribunaux spécialisés pour examiner les recours - le problème demeure, lui, quasi identique jusque dans les chiffres : en trente ans la part de la population étrangère dans notre pays représente toujours 0,33% de la population et les sans-papiers sont toujours estimés à 400 000, travaillant la plupart du temps, et payant leurs impôts.

Marcel Trillat a fait la tournée des lieux où cette « misère du monde » que Rocard ne voulait plus accueillir, tente de trouver une place pour vivre en paix et dignement. Un film utile quand la désinformation tient lieu de discours .

Marcel Trillat est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Rouge Productions : http://www.rougeprod.fr/

Compagnie des Phares et Balises : http://www.phares-balises.fr

Le reportage de Julien Cernobori

Julien Cernobori vous propose d’écouter une histoire d’immigration plutôt heureuse, celle d’un jeune homme qui n’est ni pauvre ni riche, ni bien accueilli ni mal accueilli, et dont les rapports avec les différentes administrations sont plutôt faciles.

Lorsqu’on écoute les histoires des gens, des immigrés, on se dit souvent qu’on a de la chance de les avoir parmi nous.

Portrait d’un jeune homme qui ne veut pas dire son prénom...

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.