Pour « La carte de Guido, un pèlerinage européen » aux éditions Albin Michel.

A paraître le 17 février "Les archives du littoral" aux éditions Albin Michel. Rôdeur des confins, flâneur planétaire, le nez au vent, l’œil aux aguets, un livre à portée de main, jaloux de sa solitude mais espérant toujours rencontrer l’un de ses semblables, Nicolas Bouvier, écrivain-photographe, transmetteur de sensations, voix d’enchanteur, n’en finit pas de nous faire voyager sur ses pas. Alors que notre univers rétrécit, que le tourisme de masse s’approprie les derniers lieux sauvages d’une planète en surchauffe, les livres seraient-ils nos derniers passeports pour le rêve et l’évasion ? En 2006, Kenneth White publiait justement « le rôdeur des confins », lui qui, depuis plus de quarante ans, alterne livres de poésie, essais et récits de « cheminements » à travers sa géographie intime, faite d’amour pour certains lieux et de rencontres littéraires, qui le pousse à creuser sur le globe ses itinéraires de prédilection, comme autant d’introspections poétiques.

Aujourd’hui il publie, chez Albin Michel, « la carte de Guido, un pèlerinage européen », grande boucle de Glasgow à Glasgow sur un vieux continent où il goûte les retrouvailles autant que les surprises. C’est son épouse, Marie Claude White, avec qui il est installé en Bretagne près de Trébeurden, qui signe, comme pour tous les autres, la traduction de celui-ci.

Reportage de Grégoire Louis: Rencontre à Rouen avec Emmanuel Dall'Aglio, fondateur de l'Association des lecteurs et amis de Kenneth White.

reportage

Reportage de Grégoire Louis:Rencontre à Rouen avec Emmanuel Dall'Aglio, fondateur de l'Association des lecteurs et amis de Kenneth White.Fondée par Emmanuel Dall’Aglio, l’association "Les Amis et Lecteurs de Kenneth White" a pour but de mieux faire connaître la pensée, les enjeux, l’univers et la portée de l’œuvre de Kenneth WHITE au travers d’expositions, de rencontres, de manifestations en France et en Europe. Elle propose notamment l'exposition "Monde ouvert, l'itinéraire de Kenneth White".Pour voir prochainement l'exposition "Le Monde ouvert de Kenneth White":"Monde ouvert, l'itinéraire de Kenneth White":Créée par la bibliothèque nationale d’Écosse à Édimbourg en 1996, cette exposition a été par la suite importée en France – traduite et adaptée – à l’initiative d’Emmanuel Dall’Aglio, président de l’association "Les amis et lecteurs de Kenneth White", et présentée pour la première fois au Vaudreuil en mars 1998.L’exposition se présente sous la forme de dix panneaux et de dix vitrines, qui suivent le développement chronologique de l’œuvre.A chaque panneau correspond une vitrine où sont exposés des manuscrits, des objets personnels, des lettres, des photographies, des éditions rares, les revues des divers groupes fondés par Kenneth White en France et à l’étranger, des carnets de voyage, ainsi que des cartes annotées par l’auteur lors de ses périples. Une vitrine contenant les livres de White traduits en diverses langues montre le rayonnement de l’œuvre à travers le monde. Une autre présente la notion de « géopoétique » lancée par White il y a quelques années. Car, à l’itinéraire personnel et à l’œuvre de l’auteur est lié un projet culturel, concrétisé, en 1989, par la fondation de l’Institut International de Géopoétique, qui compte actuellement des centres dans une dizaine de pays.Le public est également invité à découvrir dans un espace réservé un film produit par le Centre de Documentation Pédagogique de l’Eure intitulé : Kenneth White, du nomadisme à la géopoétique (durée 52 mn). Dans ce film tourné en Bretagne et à Paris, et qui a pour but de présenter les motivations profondes et les lignes directrices d’une œuvre d’une grande originalité, l’auteur s’exprime avec clarté, rigueur et simplicité. Ce film est accompagné d’un livret pédagogique mis à la disposition des enseignants.

Les liens

Le site de Kenneth White

Le printemps des poètes Centre national de ressources pour la poésie

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.