Pour « François Mauriac, Biographie Intime. 1885-1940 » Fayard En 1952, lorsque François Mauriac se confie durant de longues heures à Jean Amrouche dans ces entretiens célèbres, il a 67 ans, il vient de recevoir le prix Nobel de Littérature, il est à l’académie Française depuis près de 20 ans, éditorialiste au Figaro depuis la guerre. Les revues se disputent ses chroniques, ses livres se vendent très bien, ses avis sont sollicités de toutes parts. Il est un homme influent et un écrivain reconnu. Et pourtant, cette inquiétude existentielle qui l’habite depuis toujours, cette « mauvaise conscience » comme il dit, cette fragilité face aux tourments de l’âme et du corps, demeurent. Jean-Luc Barré a réalisé en 2008 un livre d’entretiens passionnant avec Jean Mauriac « le Général et le journaliste ». Il publie aujourd’hui, toujours chez Fayard, le premier tome d’une biographie intime de l’écrivain, couvrant les années allant de sa naissance, en 1885, à l’armistice de juin 1940. La presse a déjà largement fait écho à ce travail qui, allant plus loin que les biographies précédentes, établit, par delà les périphrases pudiques en vigueur jusqu’ici, l’homosexualité de François Mauriac. Pas une surprise à dire vrai, pour qui connaissait déjà la vie, les amitiés, les déchirures avouées de l’écrivain catholique. Mais un petit doute : est-ce vraiment l’explication ultime d’une vie si complexe ?

programmation musicale

Josephine Baker

La vie en rose ### Molly Johnson

Lucky

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.