[scald=9937:sdl_editor_representation]Jean-Luc Lagarce aurait eu 51 ans cette année, cette année 2008 qui a été décrétée "année Lagarce" parce que cet auteur majeur de notre théâtre contemporain est mort en 1995 du SIDA sans jamais avoir eu le bonheur de voir l'une de ses 25 pièces jouée de son vivant. Injuste évidemment, mais surtout tellement absurde au regard de la qualité, de l'intelligence, de la drôlerie, de la tendresse, de l'inventivité de son théâtre. Son ami François Berreur, qui participa avec lui à la vie de sa compagnie "La roulotte" et à la crations des édiitons Les solitaires intempestifs dont il assure toujours la direction, a mis en scène, au Théâtre Ouvert, qui fut l'autre maison de Lagarce, un spectacle absolument magnifique à partir du Journal tenu pendant 18 ans par son ami. Magistralement interpété par son ami Laurent Poiutrenaux, c'est Jean-Luc Lagarce qui nous parle, de sa vie, de son métier, de ses déboires et de ses succès, de sa solitude et de la mort qui approche. On en sort gai et triste, silencieux et pressé d'en parler aux autres.Sophie Joubert : Renconntre avec Laurent Poitrenaux.

programmation musicale

Jean-Louis Murat

Tel est pris ### FM

Certain People ### liens

Théâtre Ouvert

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.