pour deux ouvrages chez Gallimard :La vie comme au théâtre etSept saisons : chroniques théâtrales, 1978-1985 / Cahiers de la NRF

Florence Delay- La vie comme au théâtre
Florence Delay- La vie comme au théâtre © Gallimard / Florence Delay

Elégance de la langue, élégance de la pensée, en janvier 1960 le professeur Jean Delay, neurologue, psychiatre, écrivain, entrait à l’Académie Française, moment impressionnant où quelques rares impétrants, regrettent alors fugacement, ainsi qu’il l’avoue avec une orgueilleuse modestie, de « n’être que ce que l’on est ».

Quarante ans plus tard, nul doute que sa fille, Florence, 4ème femme admise par ces messieurs du Quai Conti en leur compagnie, a dû méditer la formule, elle qui a toujours voulu vivre plusieurs vies, suivre tous les chemins, réaliser tous ses rêves.

Romancière, essayiste, dramaturge, actrice, traductrice, enseignante, critique de théâtre, souffleuse, assistante-régisseur, scénariste….pas sûr que la liste soit exhaustive, ni clôturée.

Deux livres viennent de paraître chez Gallimard : La vie comme au théâtre , récit autobiographique vagabond et joyeux, rappelant les rencontres heureuses, les émerveillements décisifs, les bifurcations choisies, qui évoque avec reconnaissance les livres, les paysages, les amitiés, les voix, celles des morts et des vivants qui l’ont accompagnés depuis son enfance.

Sept saisons , publié par les cahiers de la NRF, est le recueil de ses chroniques théâtrales parues dans la revue entre 1978 et 1985. C’est, à travers ces tributs rendus aux œuvres et aux personnages, un portrait intime d’elle-même qui apparaît.

Devenue immortelle paraît-il, Florence Delay n’a rien perdu de son amour des choses de la vie, de son humour, et de son élégance, héritage de famille sans doute.

Florence Delay est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde .

http://www.academie-francaise.fr/

Agenda

  • France Musique : jeudi 12 mars dans "La Matinale" à 8h40
  • Salon du livre de Paris

Du 20 au 23 mars

Paris

http://www.salondulivreparis.com/

Le reportage deVinciane Laumonier

Les Silences Habités de Jean-Marc L'Hotel

__

Jean Marc L'Hotel a imaginé une installation sonore qu rend compte des silences habités qu'il a enregistrés dans seize lieux parisiens: le cimetière du Père Lachaise, le réservoir Montsouris, la BNF ou une salle de répétition du Conservatoire de danse. Au départ, il pensait enregistrer l'architecture sonore de ces lieux, mais il s'est vite rendu compte qu'il enregistrait en fait les relations entre les Hommes qui s'établissent dans le silence... "L'absence de son est synonyme d'espace rempli d'attention ". La page Facebook

https://www.facebook.com/pages/Jean-Marc-LHotel/378835508879750?hc_location=timelineLa page Semaine du Son

http://www.lasemaineduson.org/silences-habites-l-installation-sonore-de-jean-marc-l-hotel

Les archives de l'INA et les extraits sonores diffusés ce soir

Jean Delay reçu sous la coupole

Archive INA « Paris vous parle » 22/01/1960

Robert Bresson : A propos de son film «Le procès de Jeanne d’Arc »

Archive INA « Le masque et la plume » 14/06/1962

José Bergamin :

La 1ère condition d’un fantôme, c’est d'être vivant

Archive INA / « Entretiens avec un fantôme », André Camp, novembre 1965

__

Florence Delay et Jacques Roubaud évoquent Graal Théâtre

Archive INA « Le bon plaisir de Florence Delay » 02/03/1996 Françoise Estèbe

__

René Char : « Qu’il vive »

Archive INA / 1965

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.